Olivier De Saint-Germain : Quand la gastronomie s’invite à l’aréna

 
13 octobre 2020 | Par Laurence-Michèle Dufour

Fort de plusieurs années d’expérience au sein de cuisines plus gastronomiques, tant à Paris qu’à Rimouski, Olivier De Saint-Germain souhaitait démarrer sa propre affaire depuis un moment déjà. Alors qu’il cherchait de quelle façon monter son projet, une proposition de la ville de Rimouski retenait son attention : une concession alimentaire dans le nouveau complexe sportif Desjardins était à prendre. La cuisine devait toutefois s’inscrire parfaitement dans les objectifs de la politique alimentaire de la ville.

« Une alimentation saine avec des produits frais et locaux ! Ça rejoignait mes propres convictions, s’exclame le chef-propriétaire. J’ai aussitôt fait ma proposition et ma candidature correspondait à ce que le conseil municipal recherchait. »

Malgré un contrat signé en juillet 2019, c’est seulement au mois de septembre dernier qu’Olivier De Saint-Germain a pu prendre possession de sa cuisine. « C’est certain que la situation actuelle nous met tous des bâtons dans les roues. Démarrer une entreprise dans un tel cas de figure rajoute évidemment un stress supplémentaire, c’est pareil pour tout le monde », résume-t-il.

Mais l’attente en vaut la chandelle et le chef bénéficie désormais d’une grande liberté dans ses nouveaux quartiers. Créée de toutes pièces pour répondre à ses besoins, la nouvelle cuisine possède même son propre four à pains, qui servira aux délicieux sandwichs maison. Hormis devoir faire fi de la friture, c’est presque sans compromis qu’il peut donc s’amuser à élaborer son menu.

« C’est comme un petit rêve qui se réalise. Grâce à cette implication de la ville, j’accède à un projet pratiquement clé en main. Seul, ça aurait été difficile de financer et de gérer tout ça », confie le chef, heureux de ne pas avoir à se soucier des tracas d’infrastructure propres aux commerces qui ont pignon sur rue.

Situé dans l’aire ouverte séparant les patinoires du complexe, le restaurant Entre Deux a finalement vu le jour le vendredi 2 octobre dernier. La grande salle entourant le comptoir de vente peut accueillir une cinquantaine de visiteurs assis et une centaine d’autres sur les standing bar avec quelques tabourets longeant les baies vitrées. Pour arroser les évènements sportifs, qu’ils soient en direct des patinoires ou diffusés sur les nombreux écrans, les clients pourront profiter de bières de grandes et de micro-brasseries, ainsi que d’une courte carte de vins d’importations privées. « L’endroit est ouvert à tous. On espère même attirer une clientèle de l’extérieur en plus de celle du complexe sportif. »

(Crédit photo : gracieuseté Olivier De Saint-Germain)

Pour suivre Entre Deux :

Mots-clés: 01 Bas-Saint-Laurent
Ouverture/rénovation

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).