La Commission d’examen sur la fiscalité québécoise fait appel à l’ARQ

5 novembre 2014

Le 29 octobre dernier, l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) a été invitée à s’exprimer devant la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise concernant les différents crédits d’impôt versés aux entreprises. Elle a défendu le maintien du crédit d’impôt relatif à la déclaration des pourboires et a plaidé en faveur de sa bonification. Rappelons que l’ARQ avait récemment interpellé le ministre des Finances, Carlos Leitão, en lui rappelant l’importance capitale que revêt ce crédit d’impôt pour la bonne santé économique de milliers de restaurants.

S’il a échappé à la première vague de réduction de nombreux crédits d’impôt en juin dernier (lors du dépôt du premier budget de M. Leitão), l’ARQ estime que le crédit d’impôt relatif à la déclaration des pourboires est désormais menacé et que seul un travail de sensibilisation de tous les instants auprès du gouvernement peut le protéger. D’ailleurs l’ARQ n’hésite pas à demander que le taux actuel de 75 % de déductibilité des charges payées par l’employeur sur les pourboires soit ramené à 100 %, comme c’était le cas en 1998, date d’entrée en vigueur de la nouvelle politique fiscale sur les pourboires. Reste à voir comment le gouvernement agira suite à l’analyse des données et suggestions recueillies par la Commission d’examen.

Pour consulter l’argumentaire complet présenté par l’ARQ

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.