brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Explorer la nourriture avec les petits !

 
16 novembre 2022
Crédit photo: La Garderie Bonne Aventure

PUBLIREPORTAGE - Commun’assiette est une communauté de pratique initiée par Équiterre, dont Aliments du Québec fait partie des multiples collaborateurs. Ce projet vise à mobiliser l’ensemble des institutions québécoises pour offrir au sein de leur service alimentaire plus d’aliments sains, locaux et écoresponsables, et ce en rassemblant les connaissances et l’expérience des nombreux acteurs du milieu. Regroupant à ce jour 16 institutions et 3 entreprises de gestion de services alimentaires, la majorité de ses membres ont accepté de participer à l’événement Les institutions mangent local !, une initiative du programme Aliments du Québec au menu. C’est notamment le cas de plusieurs Centres de la petite enfance (CPE), dont Le Jardin des Frimousses et La Garderie Bonne Aventure, respectivement situés à Lachine et à Montréal.

Déguster des mets nouveaux et faire des expériences alimentaires font partie des plaisirs de la vie. C’est encore plus vrai pour les jeunes enfants, qui explorent littéralement tous leurs sens en découvrant les aliments. Et pour s’inspirer dans l’organisation d’activités destinées aux tout-petits, Commun’assiette regorge d’outils et de ressources à la disposition de ses membres.

« Cet événement, c’est l’occasion de créer des liens entre les producteurs, les services alimentaires et les usagers des institutions, explique Lyne Royer, chargée de projet en approvisionnement alimentaire durable chez Équiterre. Mettre en valeur les aliments locaux peut se faire par des actions simples comme créer des menus thématiques ou encore mettre en place un potager dans la cour du CPE. »

« C’est beau de voir les enfants découvrir les aliments ! Observer un vers dans sa salade, par exemple, c’est aussi comprendre l’importance du rôle qu’il joue dans tout l’écosystème nécessaire pour faire pousser des légumes. »
Lyne Royer, chargée de projet en approvisionnement alimentaire durable, Équiterre

Crédit photo : Le Jardin des Frimousses

Le Jardin des Frimousses

Il suffit de parler quelques minutes avec Isabelle Girard, cheffe et responsable en alimentation au Jardin des Frimousses, pour déceler toute la passion qui l’anime, même après avoir passé 34 ans en cuisine. Elle dit, en riant, avoir 80 enfants !

« On met déjà l’accent sur l’approvisionnement de proximité, on est en contact avec les maraîchers et on inculque ces valeurs aux enfants, une clientèle plus difficile car elle est en apprentissage. On doit tout leur expliquer, de la provenance des légumes à la confection d’un repas. »
Isabelle Girard, cheffe et responsable en alimentation au Jardin des Frimousses

Un repas autochtone a été organisé, pour se rapprocher de l’alimentation des premières nations. Au menu : soupe sagamité, truite des bobines, ail biologique confit, mayonnaise maison, carottes et chou fleurs. Du pain bannique a été servi avec de la confiture de fraises et de bleuets du Québec. Pendant ce temps, les enfants confectionnaient des capteurs de rêve.

Un marché éphémère a eu lieu avec les maraîchers dans la cour du CPE pour vendre des légumes aux parents, au personnel et aux voisins. Une dégustation de betteraves marinées, de cucamelons et d’herbes salées servies sur tomates, cueillies dans le potager du CPE, a eu beaucoup de succès.

Les enfants ont aussi passé du temps dans la cuisine, portant fièrement tabliers et couvre-chefs, coupant des légumes avec des couteaux de bois. Puis ils ont dévoré avec appétit les mets qu’ils avaient préparés.

« On décore les plats, car on mange avec les yeux. Et c’est encore plus vrai pour les enfants, pour qui s’alimenter est un jeu, affirme Isabelle Girard. La texture et la coupe des légumes, la sauce qui les accompagne, rien n’est négligé pour introduire les aliments d’une façon appétissante et amusante. »

Crédit photo : La Garderie Bonne Aventure

La Garderie Bonne Aventure

En ville, il faut faire preuve d’imagination pour créer un milieu d’apprentissage naturel. Avoir un jardin et multiplier les visites du maraîcher au CPE, c’est la solution.

« Il y a plus de béton que de terre dans Griffintown, dit Erin O’Connell, la directrice de la garderie Bonne Aventure, située dans ce quartier en construction de Montréal. Mais nous avons un jardin sur le toit et nos petits ont pu choisir leurs légumes préférés lors du passage du fermier. Ils ont aussi cuisiné avec le chef Peter Parsons. »

« Le goût et la senteur des aliments, c’est primordial pour l’enfant. On leur fait sentir les fines herbes. Ils manipulent les légumes. Ça a un effet immédiat sur eux. Ils aiment ça. Le fermier explique les soins, comment ça pousse. Ça leur donne le goût d’essayer des choses nouvelles. »
Erin O’Connell, directrice de la garderie Bonne Aventure

Depuis 2020, les maraîchers viennent au CPE avec des paniers de légumes produits localement que les parents achètent. Pour la directrice, c’est important d’être reconnu au programme Aliments du Québec au menu. « La logistique d’acheter local représente parfois un défi, dit-elle, car c’est plus rapide d’aller faire l’épicerie chez Costco que de visiter les producteurs. Mais on y gagne en qualité : les produits d’ici sont vite mangés, tellement ils sont délicieux ! »

L’événement Les institutions mangent local ! est une initiative du programme Aliments du Québec au menu – Institution (développé par Aliments du Québec et Équiterre, avec le soutien du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec) en collaboration avec le Défi 100 % local.

Pour suivre Aliments du Québec :

Pour suivre Équiterre :

En savoir plus sur Commun’assiette :

Mots-clés: Québec (province)
Événement
Services institutionnels
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).