brightness_4
 

Économie circulaire : quelles opportunités pour l’hébergement touristique ?

 
30 mars 2024 | Par Agathe Boucart
Crédit photo: Pixabay

Le rapport des Meilleures pratiques en économie circulaire dans le secteur de l’hébergement touristique, publié en janvier dernier par le gouvernement du Québec, clarifie le concept d’économie circulaire et sa valeur ajoutée en documentant notamment des pratiques adoptées par des entreprises du secteur.

« Les pratiques d’économie circulaire dans le secteur touristique sont implantées majoritairement sur une base volontaire, d’une façon encore insuffisamment connue et documentée », indique le rapport.

Stratzer et le Centre de transfert technologique en écologie industrielle rendent compte dans ce rapport d’un modèle d’économie circulaire décliné en douze stratégies. L’objectif est d’accompagner les établissements pour s’adapter et innover face aux enjeux environnementaux.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Adopter des actions concrètes

Les stratégies d’actions et les bonnes pratiques sont présentées à travers sept thèmes :

  • Gouvernance et organisation
  • Information, sensibilisation, éducation
  • Gestion de l’établissement
  • Infrastructure et équipements
  • Hébergement
  • Restauration
  • Services connexes.

Par exemple, pour la section Hébergement, l’une des mesures mises en avant est de réorganiser les procédures de gestion du linge de chambre en réduisant le nombre de changements de draps et de serviettes durant un même séjour.

Le rapport incite aussi l’industrie à favoriser l’écoconception en choisissant des produits ou emballages recyclables. Un règlement pourrait permettre d’uniformiser les matières acceptées dans la collecte pour harmoniser d’une municipalité à l’autre afin d’éviter le recyclage contaminé, surtout dans un lieu de passage comme un hébergement touristique.

Un soutien des citoyens

Plusieurs études démontrent que les principales raisons du non-engagement de la majorité des hôteliers semblent être le manque de connaissances, l’existence d’idées reçues erronées sur le sujet et l’absence de pression exercée par les consommateurs. Pourtant, la transition du secteur aurait de nombreux bénéfices, selon le rapport.

D’abord, il souligne l’intérêt grandissant des touristes vis-à-vis des pratiques durables, qui pousse l’industrie à se réinventer et à entamer une transition progressive vers des modèles plus circulaires. Le programme Clé Verte indique que 60% des voyageurs d’affaires recherchent des hôtels respectueux de l’environnement et 68% des touristes préfèrent des hébergements écologiques.

Ensuite, au niveau mondial, le rapport indique qu’une telle transition pourrait générer 25 000 milliards de dollars de production économique supplémentaire d’ici 2050, « ainsi que renforcer la résilience de l’économie mondiale et de ses chaînes d’approvisionnement ».

À lire aussi : Restos et hôtels passent au vert

Mots-clés: Québec (province)
Développement durable
Hôtellerie

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #14
-3.90 %arrow_drop_down
-0.26 %arrow_drop_up
-3.71 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici