Colette Grand café : « Le véritable luxe se cache dans les détails »

1er mai 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

  • Ouverture officielle : 5 avril 2018
  • Places disponibles : 60
  • Chef : Derek Bocking
  • Style : « Cuisine française raffinée »

En décembre dernier, Chase Hospitality Group et Holt Renfrew annonçaient un « partenariat culinaire national » visant à installer un Colette Grand café dans les magasins de luxe du détaillant à Edmonton, Vancouver, Toronto (deux fois plutôt qu’une !) et Montréal. « Le Colette Grand café incarne la cuisine française, un choix tout indiqué pour Holt Renfrew, et vise à offrir à la clientèle l’expérience de luxe intégrale », affirmait alors Mario Grauso, président de Holt Renfrew.

Inauguré voici quelques semaines, le Colette Grand café montréalais proposera, comme ses quatre homologues, « un menu et une ambiance chics et sophistiqués ». Mais les responsables le répètent à l’envi : il ne s’agit nullement d’un simple « copier-coller » des autres établissements du même nom. « Ce n’est pas une chaîne ! Même s’il y aura évidemment des similarités entre les cinq établissements, chacun d’entre eux aura sa propre identité », assure Nicolas Storni, directeur des opérations au sein de Chase Hospitality Group. Les chefs exécutifs devront respecter le « concept Colette », mais ils auront, en bout de ligne, une liberté d’aménager les plats à leur manière ou par exemple de réinventer les menus lors d’événements spéciaux.

Dans la métropole québécoise, le chef Derek Bocking (passé notamment par les cuisines du Maggie Oakes et de Ma Grosse Truie Chérie) aura donc pour principale consigne d’offrir une « expérience de très haut niveau ». « On ne prétend pas réinventer la roue, on tient à proposer une cuisine simple mais parfaitement exécutée, basée sur des ingrédients de haute qualité et un service impeccable », poursuit Nicolas Storni.

L’art de la subtilité

S’il y a pris ses quartiers, le Colette Grand café est totalement indépendant du Holt Renfrew qui l’accueille. « Ce n’est pas un restaurant de magasin, c’est un restaurant dans un magasin », nuance le responsable. L’établissement ne s’adresse donc pas uniquement à la clientèle qui magasinerait à cette adresse et il devra parvenir à attirer ceux qui d’ordinaire ne fréquentent pas le Holt Renfrew.

Les deux enseignes partagent tout de même plusieurs points communs, parmi lesquels un amour du luxe et du (très) haut de gamme. « Mais le luxe, ce ne sont pas que les paillettes, c’est beaucoup plus subtile que ça, intervient Nicolas Storni. Il se retrouve, chez nous, dans le service-client, dans l’atmosphère qu’on a créée, dans l’expérience offerte et dans les produits travaillés en cuisine... Le véritable luxe se cache dans les petits détails. »

Cozy et discret, le Colette Grand café de Montréal devrait, d’ici quelques mois, déménager au second étage du bâtiment, dès que le Holt Renfrew et son voisin Ogilvy auront fusionné.

Colette Grand Café , 1300 Rue Sherbrooke O., Montréal :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.