Cinéma Le Clap : « Le bistro fait partie du confort qu’on veut offrir »

 
7 février 2020 | Par Marie-Ève Garon

Le récent déménagement du cinéma Le Clap de Québec a permis à l’équipe de direction de réintégrer son concept de bistro délaissé en 2008 afin de procéder à l’agrandissement des salles de projection. Le spacieux espace de la Place Ste-Foy permet en effet désormais d’abriter un restaurant de 65 places auxquelles s’ajoutera une terrasse extérieure durant la période estivale. « Nous avions des demandes récurrentes de la part de la clientèle pour le retour du Bistro Le Clap, mentionne Robin Plamondon, directeur général. Lorsqu’on a créé les plans du nouvel emplacement, nous avons décidé de le réintégrer au concept. »

Le restaurant, réservé exclusivement aux clients du cinéma, propose un menu qui mise sur des produits frais et de qualité qui mettent en valeur, autant que faire se peut, le savoir-faire local. « Ça s’inscrit vraiment dans notre philosophie. » L’équipe du Clap collabore d’ailleurs avec le Groupe Restos Plaisirs afin de bénéficier de son expertise et de ses infrastructures. « Nous offrons des repas que les clients peuvent consommer rapidement, avant ou après leur projection, sans que ce soit du fast food. Nous utilisons des produits haut de gamme, mais à préparation rapide (moins de 15 minutes). On ne peut pas se permettre d’avoir des cuisines performantes comme en restauration traditionnelle. »

Le partenariat avec Restos Plaisirs permet justement de retrouver sur la carte plusieurs plats signatures, offre qui n’aurait pu être envisagée sans cette collaboration. « Certains plats plus complexes sont concoctés à l’externe et d’autres sont préparés sur place. C’était quand même un défi d’offrir une carte aussi variée en termes d’inventaire et de préparation. Le Groupe nous permet d’aller ailleurs et beaucoup plus loin. » Une attention particulière a également été portée à la carte des breuvages, notamment avec des cafés de spécialité et des thés haut de gamme de la Maison Camellia Sinensis. Le brasseur Archibald, partenaire de longue date, demeure le fournisseur principal de la marque. « Il n’est pas exclusif chez nous, mais il demeure prioritaire. On peut, à l’occasion, faire affaire avec d’autres fournisseurs dont l’offre est complémentaire. »

Une des particularités du Clap réside dans le fait que la clientèle y passe plus de temps que dans la plupart des autres cinémas. Selon Robin Plamondon, ses clients ont des habitudes de consommation qui font en sorte qu’ils fréquentent Le Clap de façon récurrente et qu’ils arrivent beaucoup plus tôt que dans d’autres établissements de ce genre. « En Amérique du Nord, on estime que les clients arrivent habituellement 11 minutes avant leur projection. Chez nous c’est 1h15. Le bistro fait donc partie intégrante du confort qu’on veut offrir. On se plaît à dire que les gens ne viennent pas voir un film, ils viennent au cinéma. La subtilité s’avère importante. »

La conception des aires d’attente et du bistro, dont le design est signé par l’Atelier 21, a été minutieusement élaborée afin que l’expérience globale se révèle gagnante. « On crée un environnement adéquat pour que la clientèle puisse profiter au maximum de sa sortie au cinéma. »

(Photo fournie par Le Clap)

Bistro Le Clap , 2580, boulevard Laurier, Québec :

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Ouverture/rénovation

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).