Carrière plutôt que salaire : Les motivations des jeunes hôteliers

17 octobre 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

La 9e édition du Young Hoteliers Summit Employer Rankings Report se penche, une fois encore, sur les motivations et espoirs des futurs travailleurs de l’industrie hôtelière. Pour établir ce profil, quelque 1 766 étudiants, issus de 95 pays et de 198 écoles, ont été interrogés.

Alors qu’ils n’ont pas encore fait leurs premiers pas sur le marché du travail, 86 % des sondés considèrent que le plan de carrière est l’aspect le plus motivant de leur futur emploi, devant le développement des compétences et les formations (83 %) et les responsabilités (82 %). Le salaire n’arrive qu’en septième position (65 %). De manière plus surprenante, le contact avec le client figure en bas de tableau (13e position, 45 %).

Pour choisir de postuler ou non au sein d’une bannière hôtelière, près de 8 jeunes sur 10 (79 %) se basent sur une expérience personnelle vécue en tant que client. 76 % se fient à la réputation de l’entreprise et 71 % au bouche-à-oreille.

Pour attirer, recruter et conserver les meilleurs éléments, l’industrie hôtelière devrait donc s’inspirer des industries « concurrentes » (banques, événementiel, luxe...) et insister davantage sur ces aspects, estiment les organisateurs du Young Hoteliers Summit, cités par ehoteliers.

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.