brightness_4
 

Améa Café, une offre flexible en aire ouverte

 
3 mars 2023 | Par Caroline Devillers
Crédit photo: Améa Café

Ouvert depuis mi-octobre au centre-ville de Montréal, Améa Café n’est pas un restaurant traditionnel dans son organisation. L’établissement est organisé autour d’une offre à aire ouverte avec service au comptoir, un concept qui marche de plus en plus en restauration - et une manière de faire face au manque de main d’œuvre. La plupart des membres de l’équipe de salle et de cuisine, dont le chef Michael Coppa, viennent du Ristorante Beatrice, et travaillent parfois dans les deux établissements.

Améa Café collabore aussi avec Ristorante Béatrice pour son offre traiteur. Il est d’ailleurs le fournisseur officiel des évènements du Complexe-de-La-Maison-Alcan. Ce n’est cependant pas le chef du Améa qui s’occupe du menu traiteur, mais celle du Ristorante Beatrice Adèle Forgione. Elle s’inspire de plats traditionnels italiens et les revisite pour ajouter une touche de modernité.

L’espace de 4624 pieds carrés du Café Améa peut accueillir une centaine de personnes. Alors que les fins de semaine il est fréquenté par des familles, des jeunes ou des touristes, en semaine, la clientèle est davantage composée de professionnels du Mille Carré Doré.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Situé au sein de la Maison Alcan, Améa Café et son espace ouvert ont été pensés pour recevoir cette clientèle éclectique. Par exemple, des cabines sur roues pouvant accueillir deux personnes et des accès à des prises d’électricité permettent de créer un espace de travail en semaine, et de devenir une occasion pour déjeuner en tête-à-tête les samedis et dimanches.

Une offre brunch

Depuis mi-février, Améa Café propose une formule brunch les fins de semaine. En proposant cette nouvelle offre, les propriétaires Pino Forgione et Max Caprio - également propriétaires du Ristorante Beatrice - ont voulu s’intégrer dans le paysage montréalais des déjeuners. « Montréal est une ville d’amoureux de brunchs et nous voulions mettre notre empreinte parmi tous ces chefs talentueux qui en proposent déjà. »

Même si Michael Coppa pensait attirer de nombreux clients en créant ce menu inspiré de ses voyages et de ses racines - la méditerranée et l’Italie -, il ne s’attendait cependant pas à ce qu’il ait autant de succès. Depuis la mise en ligne d’une vidéo sur les réseaux sociaux d’une influenceuse mangeant un des croissants fourrés du Améa Café, la fréquentation de l’établissement a été multipliée par trois, selon le chef. Un achalandage dont pâtit l’équipe, puisque le café a dû être fermé il y a deux semaines pour que ses salariés se reposent le temps d’une journée.

« On a dû embaucher plus de personnes et maintenant on a mis une hôtesse à l’entrée pour qu’elle puisse gérer l’attente, explique Michael Coppa. L’objectif, c’est d’améliorer et de faciliter le service, et d’expliquer le concept du Améa Café à nos clients : on n’est pas un restaurant, on n’a pas de services aux tables et ils sont parfois surpris en arrivant... »

Améa Café :

Mots-clés: 06 Montréal
Ressources humaines
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).