dark_mode light_mode
 

Alimentation à l’école : le gouvernement fédéral publie un rapport sur sa politique

 
7 novembre 2023
Crédit photo: Pexels/Anastasia Shuraeva

La ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social Jenna Sudds et le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Lawrence MacAulay, ont rendu public le rapport Ce que nous avons entendu, qui résume les commentaires issus de consultations tenues au sujet d’une politique nationale en matière d’alimentation dans les écoles.

Les commentaires proviennent de communications avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, les organismes de prestation de services, les organismes voués à la santé, des organismes agricoles, des producteurs agricoles, des organismes de bienfaisance, des universitaires, des experts, des communautés scolaires, des enfants et des jeunes.

« Aucun enfant ne devrait aller à l’école le ventre vide, et si cela se produit, nos écoles doivent pouvoir leur offrir un repas nutritif, indique la ministre Jenna Sudds dans un communiqué. Éliminer la pauvreté et l’insécurité alimentaire est l’une des grandes priorités du gouvernement. L’alimentation dans les écoles peut être l’un des outils pour commencer à régler le problème et rendre la vie plus abordable pour les Canadiens. Nous faisons le nécessaire pour créer une politique nationale en matière d’alimentation dans les écoles afin d’améliorer la santé globale des enfants pendant leur apprentissage, leur ouvrant la porte à un avenir meilleur. »

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Résultats de la « Consultation auprès des Canadiens »

En outre, le gouvernement du Canada a lancé en novembre 2022 un questionnaire en ligne sur la page web Consultation auprès des Canadiens, où les internautes étaient invités à faire part de leurs points de vue afin d’éclairer l’élaboration d’une politique nationale en matière d’alimentation dans les écoles. Plus de 5200 Canadiens ont répondu au questionnaire.

Presque tous les participants (près de 96%) ont convenu que les programmes d’alimentation à l’école étaient bénéfiques pour les enfants et leur communauté, et bon nombre d’entre eux ont décrit comment ces programmes pouvaient aussi aider les familles, renforcer leurs liens avec les systèmes alimentaires et aider l’économie locale. Les participants ont souligné de nombreux points quant à la manière dont une politique nationale en matière d’alimentation dans les écoles pouvait aider à en optimiser les retombées.

Les Autochtones et les organismes qui offrent des programmes dans les communautés autochtones ont mis l’accent sur l’importance de faciliter l’accès aux aliments traditionnels et aux connaissances ancestrales.

De plus, les enfants et les jeunes ont déclaré qu’une alimentation saine leur permettait de rester concentrés et d’avoir de l’énergie à l’école, et d’exceller sur le plan académique. Ils ont également souligné qu’il est important pour eux d’être réellement engagés dans la planification, le fonctionnement et l’évaluation des programmes alimentaires à l’école.

« Lorsque nous avons lancé la Politique alimentaire pour le Canada en 2019, nous avons jeté les bases d’un système alimentaire dont profiteront tous les Canadiens, particulièrement les jeunes. Ce rapport représente un important pas en avant pour bâtir une politique nationale en matière d’alimentation dans les écoles afin que chaque enfant, peu importe où il vit, ait accès à des aliments sains, sûrs et nutritifs et puisse atteindre son plein potentiel », a pour sa part commenté le ministre MacAulay.

L’alimentation scolaire dans les budgets gouvernementaux

Dans le budget de 2019, plus de 134 millions de dollars étaient prévus sur cinq ans pour appuyer la politique alimentaire afin de renforcer les systèmes alimentaires et d’améliorer la sécurité alimentaire. Le budget renfermait aussi un engagement à collaborer avec les provinces et les territoires en vue de créer un programme national d’alimentation dans les écoles.

Dans le budget de 2022, le gouvernement réaffirmait les engagements inscrits dans les lettres de mandat de décembre 2021 de la ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, soit la collaboration avec les provinces, les territoires, les municipalités, des partenaires autochtones et des intervenants afin d’élaborer une politique nationale en matière d’alimentation dans les écoles et d’examiner comment un plus grand nombre d’enfants canadiens pourraient recevoir des aliments nutritifs à l’école.

Des programmes d’alimentation en milieu scolaire existent sous une forme ou une autre dans toutes les provinces et tous les territoires, et dans bon nombre de communautés autochtones. Par exemple, l’Île-du-Prince-Édouard s’est dotée d’un programme provincial de dîner offert à tous les élèves de la maternelle à la 12e année, où sont servis chaque jour des repas sur le modèle de « payez ce que vous pouvez ». La Colombie-Britannique a fait un important investissement dans son budget de 2023, permettant aux districts scolaires de créer ou d’élargir les programmes locaux d’alimentation dans les écoles de la province.

Mots-clés: Canada
École
Services institutionnels

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #24
-6.18 %arrow_drop_down
0.01 %arrow_drop_up
-0.32 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici