Rémy Michaud « Ça fait du bien de revenir ! »

22 août 2017 - Par Mélanie Gagné

Rémy Michaud a fait son premier stage de cuisine au Gîte du Mont-Albert, dans le Parc national de la Gaspésie à la fin des années 1990. Un peu plus de 20 ans plus tard, à 41 ans, il y revient en tant que chef exécutif (depuis juin dernier). Natif de Sainte-Anne-des-Monts, il a eu envie de faire un retour aux sources, de se rapprocher de sa famille. « Ça fait du bien de revenir ! Ici c’est très zen ! C’est bon pour la créativité ! Au lieu du béton, on prend nos pauses entourés de forêt avec les oiseaux qui gazouillent et une vue sur les montagnes » raconte-t-il.

Le chef aime d’ailleurs faire de la randonnée : « J’ai escaladé des volcans au Salvador et au Costa Rica. Ici, dans le parc, il y a de belles montagnes à gravir ! »

Le Gîte du Mont-Albert propose une cuisine urbaine réinventée, inspirée de la nature : « On utilise beaucoup de produits régionaux comme du foin d’odeur, de la salicorne, des algues, de la gelée de sapin. C’est très intéressant ! », explique M. Michaud. Le chef se réfère également à la certification Fourchette bleue pour choisir les espèces marines à mettre au menu. Fourchette bleue valorise des espèces méconnues du Saint-Laurent dans une perspective de consommation durable.

De la campagne à la ville… à la campagne

Quand on lui demande comment il est en cuisine, il répond spontanément : « Je suis pince-sans-rire. On m’appelle le boute-en-train ! J’aime mettre de l’ambiance dans la cuisine. C’est important d’avoir du plaisir en travaillant. »

Rémy Michaud est diplômé de l’École hôtelière de La Capitale. Il a un parcours diversifié. Il a travaillé plusieurs années à titre de chef ou sous-chef entre autres pour l’Hôtel Loews Le Concorde de Québec, les Croisières AML et la Société des Casinos du Québec. Il a fait partie de l’équipe de La Maison Serge Bruyère de Québec et du Loews Hôtel Vogue à Montréal. M. Michaud a de plus été chef formateur dans un pénitencier. Il enseignait à des détenus pour qu’ils aient un métier en sortant de prison. « J’ai un parcours bien garni. Pour évoluer, il faut toucher à plein de choses ! », lance-t-il.

Le chef Michaud va créer son premier menu complet l’hiver prochain. Le travail d’équipe étant important pour lui, il entend y incorporer les idées de sa nouvelle brigade : « Je veux que toute l’équipe participe, que chacun donne ses idées, des suggestions, puisse laisser aller sa créativité. À partir de ça, je vais concocter un beau menu d’équipe. »

Crédit photo : Mélanie Gagné

 




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.