Pétition pour éviter une hausse trop rapide du salaire minimum

22 juin 2015 - Par Ginette Poulin

Plus de 800 propriétaires d’entreprises, gestionnaires, employés et clients ont déjà signé la pétition mise en place dernièrement par Restaurants Canada pour demander au gouvernement de modifier son plan concernant le salaire minimum.

Via le site Internet ProtectFirstJobs.ca, l’association explique les impacts possibles d’une hausse trop rapide ou trop élevée du salaire minimum, particulièrement sur les emplois de premier niveau pour les jeunes et les employés à pourboires.

« Nous ne sommes pas opposés à l’augmentation du salaire minimum, explique le vice-président de l’association pour l’ouest du Canada, Mark von Schellwitz.
Notre préoccupation est plutôt en lien avec les conséquences amenées par une hausse rapide de 50 % à un moment où l’économie ralentit de façon spectaculaire. »

Restaurants Canada demande d’ailleurs au gouvernement fédéral de travailler en lien direct avec les employeurs pour créer une croissance des salaires et de l’emploi qui seraient avantageuse pour tous, en commençant par les mesures suivantes :

  • 1. Ajuster le salaire minimum en tenant compte du climat économique actuel et annoncer des hausses chaque année pour permettre les ajustements nécessaires.
  • 2. Conserver le différentiel entre les travailleurs à pourboire et le personnel régulier.
  • 3. Introduire un écart salarial pour les employés de premier niveau (étudiants ou personnel régulier) dans le but d’encourager les petites entreprises à continuer leur embauche.

Pour suivre Restaurants Canada :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.