brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Main-d’œuvre : une vague de démissions soulève des inquiétudes au Canada

 
8 juillet 2021
Crédit photo: Pixabay

Le groupe de pression Restaurants Canada calcule que plus de 800 000 travailleurs canadiens de l’industrie des services alimentaires ont perdu leur emploi ou ont vu leurs heures réduites à zéro pendant la pandémie de COVID-19.

Paul Grunberg, propriétaire du restaurant de Vancouver Salvio Volpe, pense que certains employés de la restauration qui ont été mis à pied plus d’une fois au cours de la dernière année en raison des restrictions de santé publique en ont assez de l’instabilité et recherchent maintenant une toute nouvelle carrière. « Nous observons une rotation importante, et pour être honnête, j’espère désespérément que ce n’est pas quelque chose que j’ai fait, affirme-t-il. Mais j’ai vraiment l’impression que les gens se disent simplement : "Je veux du changement. Je veux quitter l’industrie et travailler dans un endroit peut-être moins difficile". »

Tous les secteurs touchés

Alors que l’économie canadienne sort de plus de 15 mois de restrictions liées à la COVID-19 et que les travailleurs commencent à retourner au bureau, des experts préviennent qu’une vague de démissions d’employés pourrait entraîner des pénuries de main-d’oeuvre dans divers secteurs. « Nous nous attendons à une augmentation de l’attrition, dans vraiment toutes les organisations », a observé Steve Knox, vice-président de l’acquisition de talents mondiaux pour la société de ressources humaines Ceridian.

Selon lui, les employeurs font face à des employés qui sont épuisés après une année stressante. Il a noté que certains employés semblaient avoir utilisé les 15 derniers mois pour réévaluer leurs choix de vie et qu’ils se disent maintenant : « j’arrête ».

Bien qu’il n’y ait pas encore de preuve statistique d’un exode important au Canada, la tendance semble déjà prendre forme au sud de la frontière. Selon les chiffres du département américain du Travail, la part des travailleurs américains ayant quitté leur emploi en avril était de 2,7 %, un bond par rapport à 1,6 % un an plus tôt et le niveau le plus élevé en plus de 20 ans. « Nous suivons toujours rapidement. Nous nous inspirons des États-Unis », a affirmé M. Knox.

Selon un rapport publié en mai par Statistique Canada, 22 % des entreprises canadiennes interrogées s’attendent à ce que « le maintien en poste d’employés qualifiés » soit un obstacle au cours des trois prochains mois, tandis que 23,8 % ont identifié « la pénurie de main-d’oeuvre » comme un problème imminent. Les secteurs les plus inquiets par rapport à la rétention étaient le commerce de détail.

(Avec la Presse Canadienne)

Mots-clés: Canada
Professions / Emplois
HRI - Général
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).