Chez Sophie : quand les plats dictent le décor

10 mai 2018 - Par Alexandra Duchaine

Le restaurant gastronomique Chez Sophie, qui a pignon sur rue dans le quartier Griffintown, à Montréal, a complètement changé d’allure. HRImag a échangé quelques mots avec la chef propriétaire de l’établissement, Sophie Tabet, afin de connaître les motivations qui se cachent derrière cette transformation complète.

HRImag : Sophie Tabet, qu’avez-vous changé dans votre restaurant ?
Mon mari [et partenaire d’affaires, le sommelier Marco Marangi] et moi, on a vraiment tout rénové, le sol, le bar, même les toilettes ! On voulait un style très épuré, nordique, net, précis. L’idée, c’était vraiment de mettre en valeur les beaux objets qu’on avait et qu’on ne voyait pas avant, comme nos belles tables en bois. En peinturant par exemple un mur en bleu, l’ocre, le noir et le bois qui caractérisent nos éléments décoratifs sont mis en valeur.

On a profité des rénovations pour mettre en place nos petits caprices. Depuis longtemps, on voulait modifier l’éclairage, pour vraiment faire ressortir les assiettes. Le soir, maintenant, une source de lumière pointe directement les plats, sur chaque table.

Pourquoi un tel intérêt pour la nordicité ?
Je ne peux pas l’expliquer, on a simplement toujours voulu ça, mais on a jamais trouvé l’architecte parfait. Jusqu’à ce qu’on rencontre celle à qui nous avons confié Chez Sophie, Luci Mastropasqua.

Comment avez-vous fait connaissance ?
Elle a travaillé pour mon oncle, qui était le propriétaire d’un restaurant, le Bleu-Blanc-Rouge. Mais à vrai dire, on a surtout opté pour ses services parce qu’elle a renové notre maison ! Elle m’a fait une superbe cuisine. La confiance était là.

Le nouveau décor vous a-t-il inspiré le menu printanier ?
Je conçois toujours mon menu de la même manière : je choisi tout d’abord une protéine, puis je regarde les légumes disponibles et je crée en conséquence, en me donnant pour objectif de ne pas me répéter.
 
 
Chez Sophie, c’est une cuisine réconfortante, qui ne cherche pas à être trop audacieuse. La chef réinvente le classique français, en y ajoutant plus de finesse et d’équilibre, en y mettant moins de beurre et de crème. C’est cette idée de simplicité et raffinement qui a inspiré l’architecte Luci Mastropasqua, raconte un communiqué qui détaille le nouvel aspect du restaurant.

« Quand ils m’ont appelée pour me parler de leur projet de rénovations, on s’est très vite entendu sur... ce qu’on ne voulait pas ! Pas de look industriel, patiné ou bling », cite le document.

L’entrée du restaurant a un mur de porcelaine à effet métallisé légèrement rosé, le plancher est recouvert pour un effet béton poli, le bar est fait de granit blanc, satiné au toucher, et de grands miroirs sont installés, peut-on y lire.

(Crédit photo : Chez Sophie)

Chez Sophie, 1974 rue Notre-Dame Ouest, Montréal

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.