brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Le commerce de la restauration alimentaire s’exerce dans une variété de contexte

 
6 juillet 2017 | Par Christian Latour, Professeur Collège Mérici

La connaissance nécessaire

Le « restaurateur » [1] pour être efficace doit savoir beaucoup de choses, au sujet du contexte [2] dans lequel il travaille.

L’entreprise et son environnement

Une bonne partie du travail du « restaurateur » consiste à régler des problèmes :

  • qui sont propres à l’entreprise pour laquelle il œuvre ;
  • qui sont en lien d’interdépendance avec d’autres parties de l’entreprise pour laquelle il œuvre ;

Cette entreprise et ses différentes parties étant elle même en lien d’interdépendance avec l’environnement VICA dans laquelle elle opère.

Les personnes dans l’entreprise

Le « restaurateur » accomplit toujours sa mission grâce au travail de ceux qui travaillent pour lui. Il doit donc amener les gens qu’il gère (en sachant que chaque personne est influencée par son contexte personnel) à donner le meilleur d’eux même.

La composition des équipes de travail détermine nécessairement le contexte dans lequel s’exerce le commerce de la restauration alimentaire. Un changement dans la composition de l’équipe entraîne donc automatiquement un changement de contexte.

Les contextes pluriels

On peut donc affirmer que le commerce de la restauration alimentaire est un travail qui s’exerce dans une multitude de contextes complexes [3] et volatils qui sont à la fois tissés de paradoxes, d’incertitude et d’ambiguïté.

La prise de décision

Pour être vraiment compétent, le « restaurateur » doit être capable de trouver, après mûre réflexion, des solutions efficace et efficiente à des problèmes qui sont souvent de type contextuel, c’est donc dire associé à un ensemble de circonstances particulières.

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 6 juillet 2017.

Notes

[1On appelle « restaurateur » celui qui gagne sa vie en faisant le commerce de la restauration alimentaire.

[2Ensemble des circonstances dans lesquelles s’insère la fonction de travail.

[3La différence entre complexe et compliqué

« Dans une situation compliquée, il existe de multiples paramètres, mais leurs interactions sont anticipées et leurs dynamiques connues : il n’existe pas d’aléatoire. Le mécaniste de la montre, qui peut porter le nom de ‘complication’, en est un exemple parfait. Dans une situation complexe, l’interaction entre les paramètres n’est pas susceptible d’être anticipée : on ne sait jamais comment le système va évoluer, car il ne peut pas être totalement sous contrôle. » — Combalbert et Mery (2016, p. 20)

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).