La Gamme gaspésienne, un pont entre producteurs et HRI

21 novembre 2016 - Par Pierre-Alain Belpaire

Si elle est appréciée des aventuriers et randonneurs, la Gaspésie sait également faire saliver les plus gourmands. Afin de créer un lien indispensable entre producteurs locaux et restaurateurs et institutions de la région, un projet a récemment vu le jour qui mettra en place un mécanisme de commercialisation collective de produits destinés aux HRI. « Ce projet rassembleur contribue à un mouvement régional d’envergure favorisant le rayonnement des produits de la région auprès des professionnels en cuisine d’établissement », précisent les responsables de la Gamme de Produits Gaspésie Gourmande HRI.

La Gamme devra permettre de structurer l’offre, de la rendre facilement disponible et accessible grâce à un service d’approvisionnement et de livraison. « La demande venait tant des producteurs que des restaurateurs : tous deux avaient à y gagner, indique Katie Jalbert, chargée de projet en commercialisation de proximité. Jusqu’ici, l’approvisionnement pouvait être très compliqué, tous les producteurs n’avaient pas les mêmes outils, on notait souvent un manque de suivi... La Gamme doit venir régler ces différents problèmes. On fera un peu la job d’un courtier. »

L’idée de mettre ainsi en vitrine les produits gaspésiens n’est pas neuve. Mais jusqu’ici, les autres tentatives similaires avaient toutes échoué, à cause de la grandeur du territoire à couvrir, de la complexité du transport ou de l’entreposage, de la variété des produits à traiter (frais de la mer, frais du champ, congelé, …) ou, bien évidemment, des coûts. « Pour rentabiliser un tel projet, il faut être solide. C’est la raison pour laquelle on collabore avec Servab, un distributeur généraliste de la région qui couvre depuis peu toute la péninsule gaspésienne. »

La Gamme propose déjà actuellement une trentaine de produits, provenant de 14 entreprises réparties sur l’ensemble du territoire gaspésien. Des chiffres qui devraient fortement évoluer dans les prochaines semaines : un salon sera en effet organisé au printemps prochain tandis qu’une tournée de représentation aura pour objectif de faire connaître le concept auprès des producteurs et des diverses clientèles-cibles (hôtels, restaurants, institutions publiques et privées, commerces au détail). « Nous avons testé le projet auprès d’une quinzaine de restaurants et leurs réactions étaient extrêmement positives, poursuit Katie Jalbert. L’objectif est d’atteindre, rapidement, 80 restaurateurs de la région. Mais nous en sommes encore à l’étape du déploiement, on tirera des conclusions et on ajustera le tir plus tard. »

Les avantages pour les différents acteurs sont nombreux. En rejoignant la Gamme, les producteurs peuvent « faire exploser leur force de vente » et rayonner beaucoup plus largement que prévu. Les restaurateurs, eux, sauveront du temps sur le plan logistique et bénéficieront d’un service de livraison professionnel.

Si l’idée gaspésienne n’en est qu’à ses débuts, elle pourrait rapidement inspirer d’autres contrées du Québec. Des accords et partenariats avec certaines régions voisines pourraient également voir le jour, qui permettraient une mise en commun des outils et moyens, comme le transport par exemple. « Les projets ne manquent pas mais, je le répète, nous n’en sommes qu’aux débuts. On veut prendre notre temps. »

Pour suivre Gaspésie Gourmande :

Pour suivre le Conseil de développement bioalimentaire de la Gaspésie :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.