Groupe Hôtelier TAJ

L’hospitalité centenaire

8 juin 2013 - Par Caroline Rodgers

L’histoire du groupe hôtelier Taj remonte à plus d’un siècle et s’entremêle avec celle de l’Inde. Fondée en 1903, la chaîne est aujourd’hui l’un des groupes hôteliers les plus prestigieux et les plus importants d’Asie. Elle compte 100 établissements répartis dans une douzaine de pays sous trois bannières distinctes.

Histoire

En 1903, Jamsetji N. Tata, son fondateur, ouvrait le premier établissement de la future chaîne, le Taj Mahal Palace Hotel, à Bombay. À l’époque, les hôtels de la ville de Bombay (aujourd’hui Mumbai) laissaient à désirer. À la fin des années 1890, en dépit des critiques de ses proches qui trouvaient son projet insensé, M. Tata, qui allait décéder un an plus tard, voulut redorer l’image de la ville et y attirer les visiteurs du monde entier en bâtissant un hôtel grandiose.

Il allait résulter de cette idée visionnaire un hôtel spectaculaire qui deviendrait un lieu iconique pour la ville et le séjour des maharajahs de passage. Nombre de personnages historiques et de célébrités y ont séjourné, y compris Bill Clinton, Margaret Thatcher, le prince Charles, Jacqueline Onassis, David Rockefeller, le violoniste Yehudi Mehuhin, Andrew Lloyd Weber et Mick Jagger. L’établissement cinq étoiles qui compte 560 chambres, dont 44 suites, et 11 restaurants, a été rénové au coût de 37 millions pour son centenaire en 2003. Il est également réputé pour son impressionnante collection d’oeuvres d’art et d’objets décoratifs historiques d’origines variées.

L’un des traits distinctifs du groupe Taj est d’avoir converti plusieurs anciens palais royaux en hôtels, ce qui lui a permis d’offrir des établissements à l’architecture exotique et au cachet unique, comme le Taj Lake Palace à Udaipur, le Rambagh Palace à Jaipur, et le Umaid Bhawan Palace à Jodhpur, trois établissements dignes des Contes des mille et une nuits.

Umaid Bhawan Palace à Jodhpur

Taj Lake Palace à Udaipur

Rambagh Palace à Jaipur


Jamsetji Tata : un géant de l’Inde

Jamsetji Tata (1839-1904), le fondateur du groupe hôtelier Taj, est l’un des plus importants hommes d’affaires de l’histoire de l’Inde. Fondateur du groupe industriel Tata, ce visionnaire est considéré comme le père de l’industrie indienne. Sa première entreprise fut un simple atelier de coton, en 1869. Il établit sa fortune dans le textile avant de diversifier les activités de son entreprise. Le Tata Group possède aujourd’hui une centaine de compagnies dans sept secteurs différents : les télécommunications et technologies de l’information, l’ingénierie, les matériaux, les services (dont l’hôtellerie), les produits de consommation et les produits chimiques. Il est présent dans 80 pays sur six continents. Son chiffre d’affaires est de 100 milliards et il emploie 450 000 personnes. Sa compagnie la plus connue est Tata Motors, qui fabrique des automobiles pour le marché indien. Dans le secteur du voyage, le Tata Group possède, en plus de son groupe hôtelier, Tajsats, un service alimentaire pour les compagnies aériennes.


Umaid Bhawan Palace

Bannières

Le groupe compte trois bannières : Taj, Vivanta et Gateway. La bannière Taj réunit les établissements les plus prestigieux du groupe, dont font partie tous ceux qui ont été aménagés dans des sites à caractère historique et aux architectures typiquement indiennes dignes de cartes postales. La bannière Taj inclut Taj Exotica, la marque de ses sites de villégiature exotiques et spas, et Taj Safaris, qui propose des pavillons au coeur de la jungle indienne. Il est aussi possible de louer des appartements entièrement équipés pour de courts ou longs séjours dans les Taj Luxury Residences.

Plus moderne et urbaine, la bannière Vivanta, dont le nom vient du terme « bon vivant », se veut une marque axée sur le plaisir et l’art de vivre. En créant cette nouvelle bannière en 2010, le Groupe Taj annonçait sa volonté d’attirer un voyageur cosmopolite et branché qui apprécie les nouvelles expériences et les surprises plutôt que les séjours traditionnels. Cette bannière compte 27 établissements dans 14 villes indiennes, un aux Maldives et un au Sri Lanka. Selon le magazine Conde Nast Traveler, le Vivanta by Taj Bekal, situé à Kerala, possède l’un des 15 meilleurs spas du monde.

Dans les années 1970, le groupe a ouvert son premier complexe hôtelier situé en bord de mer, le Fort Aguada Beach Resort, situé à Goa, puis s’est lancé dans l’ouverture d’hôtels dans les métropoles de l’Inde. Ce n’est que dans les années 1980 que le groupe allait tenter sa chance pour la première fois à l’extérieur de son pays d’origine, en ouvrant un hôtel au Yémen et en achetant des actions du Crown Plaza de Londres. En dehors de l’Inde, il possède maintenant des établissements aux États-Unis, en Australie, à Dubai, aux Maldives, au Sri Lanka, en Afrique du Sud, au Bhoutan, en Zambie, au Royaume-Uni et au Maroc.

Finalement, avec la bannière Gateway, moins luxueuse, on vise une clientèle aisée sans être nécessairement très fortunée, la clientèle d’affaires et la clientèle familiale. Cette bannière compte une quarantaine d’établissements situés dans 21 villes en Inde.

Fort Aguada Beach Resort, situé à Goa

Fort Aguada Beach Resort

Le Vivanta by Taj Bekal, situé à Kerala, est reconnu pour son spa


Un 100e hôtel en Inde

En mars dernier, le Groupe hôtelier Taj inaugurait son 100e établissement, le V ivanta by Taj, situé à Gurgaon, la deuxième plus grande ville de l’État du Haryana, près de Delhi. Il s’agit d’une ville de 16 millions d’habitants. Conçu par le cabinet d’architecture Warner Wong Design, le Vivanta dispose de 189 chambres, de 19 suites et d’une suite présidentielle avec un salon d’affaires. Toutes les chambres sont équipées d’un système de vidéoconférence et d’un accès haut débit à Internet. L’hôtel comprend également deux restaurants, dont le Thaï Pavillon, soit le premier restaurant thaïlandais de la ville, et le Latitude, qui propose une cuisine gastronomique internationale revisitée, un bar, un espace affaires de 900 mètres carrés et un spa.

Dans cette édition

Les tendances saisonnières
Faux pas gastronomique
Alain April
François-Guy Allaire
L’eau
La Frite
Cuire ses frites
L’entretien ménager : essentiel à la satisfaction des invités
Faits saillants de l’industrie des services alimentaires
Moules et pétoncles du Québec
La cuisine péruvienne
Comment élaborer une carte des vins au verre attrayante et rentable ?
Des chiffres qui parlent
Utilisation des téléphones intelligents en milieu de travail



PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.