LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Selon Gary Hamel... « Les entreprises meurent quand elles méritent de mourir, c’est-à-dire quand elles se sont montrées généralement inaptes à satisfaire les demandes de leurs clients, de leur personnel, de leurs créanciers et de leurs investisseurs. »

 
9 juin 2019 | Par Christian Latour

Selon Gary Hamel (2013, p. 159)... Cette tautologie un peu brutale cache cependant une idée plus subtile : les entreprises ne meurent pas de « mort naturelle ». Quand les entreprises meurent, c’est habituellement la conséquence de décisions qu’elles ont prises ou refusées de prendre, devenant du même coup incapable d’affronter l’avenir.

CE QU’IL NE FAUT JAMAIS OUBLIÉ

En tant que restaurateur, votre droit d’exister est un privilège renouvelable, mais non immuable. Il est directement relié à votre capacité de réaliser des bénéfices, ces derniers constituant, dans notre système économique, une preuve à la fois de votre compétence, de votre utilité, de votre légitimité (droit d’exister). Une entreprise qui après un certain temps, s’avère incapable de produire des bénéfices est une entreprise inutile.

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 29 juillet 2013.

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).