brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Matière à réflexion (avec un soupçon d’humour)

Selon le spécialiste de l’alimentation Martin Caraher… la cuisine à la télévision c’est comme la pornographie, on regarde, mais on ne le fait pas forcément chez soi.

 
11 octobre 2012 | Par Christian Latour, Mérici Collégial Privé

.........

Dans un billet que j’ai écrit en janvier 2012, j’ai fait état d’un constat surprenant :

« Les ventes de livres de cuisine représentent environ le tiers des ventes des librairies et pourtant les épiceries ne cessent d’agrandir leur espace consacré aux mets préparés, prêts à manger... Cherchez l’erreur ? »

Le paradoxe québécois 


« Cette profusion d’émissions [et de livres] de cuisine laisse croire que le Québec est peuplé d’apprentis-chefs. Or, [en même temps] les épiceries ne cessent d’agrandir leur espace consacré aux mets préparés, prêts à manger... Cherchez l’erreur ? »

Voici ce que pense Martin Caraher, un spécialiste de l’alimentation qui enseigne à l’Université de Londres UCL (University College London), de cette situation :

« Les gens regardent les chefs à la télévision, mais ne mettent pas forcément ce qu’ils ont vu en pratique. Certes, il n’y a jamais eu autant d’intérêt autour de la cuisine et l’on n’a jamais autant parlé de nourriture, mais c’est un peu comme la pornographie, on regarde, mais on ne le fait pas forcément chez soi. »


Qu’en pensez-vous ?

Source :

La cuisine, c’est comme le porno, on regarde, mais on ne le fait pas forcément chez soi

.........

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

.........

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2023 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).