LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Résolution pour l’année à venir... Soyez créatif « Think Outside the Box ».

7 janvier 2013 - Par Christian Latour

Voici une petite histoire qui montre comment on peut arriver à résoudre des problèmes complexes en mettant cette simple résolution en pratique.

IL ÉTAIT UNE FOI…

Un restaurateur sage et généreux qui après avoir beaucoup réfléchi décida de récompenser d’une façon très particulière 3 employés qui travaillaient avec lui depuis plusieurs années.

Ce restaurateur sage et généreux invita donc, afin de leur annoncer la bonne nouvelle, les 3 employés qu’il avait décidé de récompenser (Jean, Paul et Pierre) à venir le rejoindre dans la cave à vin de son établissement.

Les 3 employés arrivèrent à la cave, ils entrèrent et ils trouvèrent, monsieur le restaurateur debout devant un casier contenant 17 bouteilles d’un vin extra pas ordinaire. Monsieur le restaurateur était en fait stationné devant 17 superbes bouteilles de Château Latour 1865 (ces divins flacons sont aujourd’hui évalués par les collectionneurs à environ 10 000 $ la bouteille).

Sans tambour ni trompette, monsieur le restaurateur informa alors ses 3 employés qu’après mure réflexion, il avait pris la décision de les récompenser pour leurs bons et loyaux services.

Sans plus attendre, il leur annonça donc que les 17 bouteilles de château Latour 1865, devant lesquels ils étaient tous arrêtés, étaient maintenant à eux.

Monsieur le restaurateur leur expliqua que les 17 bouteilles seraient partagées équitablement en tenant compte du nombre d’années de service de chacun d’eux dans l’entreprise.

C’est donc dire que :

La moitié des bouteilles de la collection seraient remise à Jean ; le tiers des bouteilles seraient remise à Paul ; pour ce qui est de Pierre, il recevrait quant à lui un neuvième des divines bouteilles.

Monsieur le restaurateur ajouta qu’il y avait par contre une condition à respecter, avant de procéder au partage des bouteilles. Chaque employé devait quitter la cave avec des bouteilles entières. Évidemment, un trésor comme celui-là, ça ne pouvait pas être divisé en fraction.

LE PROBLÈME À RÉSOUDRE

Tout en étant très heureux, et surtout très reconnaissants envers monsieur le restaurateur, les 3 employés étaient dès lors confrontés à la question suivante : à combien de bouteilles chacun avait-il droit ?

Rapidement, Jean, Paul et Pierre se mirent à faire des calculs afin de préciser le nombre de bouteilles avec lequel chacun pourrait repartir.

Évidemment, comme ils étaient tous très forts en chiffres, ils arrivèrent très rapidement au résultat suivant :

  • Une demie (1/2) de 17 ça donne 8,5 bouteilles.
  • Un tiers (1/3) de 17 ça donne 5,67 bouteilles.
  • Un neuvième (1/9) de 17 ça donne 1,89 bouteille.

Ils n’ont pas pris beaucoup de temps avant de comprendre que 17 bouteilles, ça se partage très mal lorsqu’on doit éviter les fractions.

En conséquence, ils n’ont pas eu d’autres choix que de se mettre prestement à la recherche d’une solution afin de sortir de cette impasse.

C’est alors que Pierre s’est souvenu de ce que lui avait appris un de ces professeurs à l’époque ou il fréquentait l’école hôtelière.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Le professeur répétait toujours : « Quand vous bloquez devant un problème, la meilleure chose à faire est bien souvent de prendre un peu de recul et d’élargir votre champ de vision. »

La prise de recul, la distance par rapport au problème à résoudre, la hauteur de vue, sont des facteurs significatifs lorsqu’on cherche la solution d’un problème complexe.

Pensez autrement… Agrandissez votre champ de vision… « Think Outside de Box ».

LA SOLUTION

Immédiatement, Pierre prit une bouteille de vin dans la case qui se trouvait à côté du compartiment de rangement des bouteilles de château Latour (cette case était remplie de bouteilles de petit vin de pays), et il plaça cette bouteille de petit vin dans la case où il y avait les bouteilles de Château Latour.

Il prit ensuite dans la case qui contenait les 17 bouteilles de château Latour (et 1 bouteille de petit vin), les 9 premières bouteilles et il les déposa devant Jean. Il prit 6 autres bouteilles et il les plaça devant Paul. Il s’empara des 2 bouteilles suivantes et il les plaça devant lui.

Tout de suite après avoir déposé les 2 bouteilles de château Latour devant lui, il attrapa la dernière bouteille de la case (qui, je vous le rappelle, n’était pas une bouteille de Château Latour 1865, mais bien une bouteille d’un petit vin de pays) ; et il la remit à sa place dans la case d’à côté.

Jean, tout ébahi qu’il était, refit rapidement les calculs sous le regard admiratif du restaurateur sage et généreux.

RÉSULTAT FINAL

  • Une demie de 18, ça donne bien 9 bouteilles pour Jean.
  • Un tiers de 18 ça donne bien 6 bouteilles pour Paul.
  • Un neuvième de 18 ça donne bien 2 bouteilles pour Pierre.

(9 bouteilles pour Jean) + (6 bouteilles pour Paul) + (2 bouteilles pour Pierre) = Les 17 bouteilles qui devaient être distribuées.

CONCLUSION

Grâce à Pierre (et à sa capacité de penser autrement), le problème du partage était résolu. Chacun put donc, dès ce moment, repartir à la maison avec son trésor.

CE QU’IL FAUT RETENIR DE CETTE HISTOIRE

Quand on bloque en présence d’un problème, la meilleure chose à faire est bien souvent de prendre un peu de recul afin d’élargir notre champ de vision.

À partir de maintenant… Pensez autrement… Agrandissez votre champ de vision… « Think Outside de Box ».

Merci à Jean H. Gagnon, Ad.E., F. Adm. A. C’est à lui que je dois les ingrédients dont je me suis servi pour construire cette histoire.

À lire attentivement [1]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.