LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les consommateurs québécois... ils ont envie de simplicité.

 
12 octobre 2010 | Par Christian Latour

Malgré le tapage médiatique que l’on fait autour de la cuisine moléculaire et des nombreux restaurants qui essaient d’offrir ce type de cuisine très « glamour ». Il n’en demeure pas moins qu’actuellement la grande majorité des consommateurs réclame une bouffe réconfortante, simple, saine, vraie, identifiable, accessible, une bouffe qu’ils sont capables de comprendre, de reconnaître.

Pour les consommateurs, vouloir la simplicité c’est aussi, malgré ce que pensent plusieurs cuisiniers et restaurateurs, vouloir la simplicité dans l’appellation des plats. Ils veulent comprendre ce qui est inscrit dans le menu. Ils en ont assez des appellations ronflantes qu’ils ne sont pas capables de retenir et qui, dans les faits, ne leur apportent rien de plus.

Ce que les consommateurs désirent dans leur assiette c’est de l’abondance, de la générosité et de la couleur. Ils recherchent très fortement la dimension plaisir lorsqu’ils se donnent la peine de se déplacer jusqu’au restaurant. Ils veulent sortir de leur quotidien, sans qu’il y ait ni complication, ni danger.

Les consommateurs aiment les restaurateurs qui exploitent les produits et les aliments de saison. Ils n’ont pas vraiment envie de manger des fraises l’hiver. Ils désirent par contre qu’on leur offre des plats à base de fraises lorsqu’arrive la saison des fraises.

Les consommateurs souhaitent établir des ponts entre ce qu’ils mangent au restaurant et ce qu’ils mangent à la maison. Autrement dit, ils veulent pouvoir apporter « l’expérience restaurant » à la maison.

Les consommateurs réclament la simplicité. Il faut que ce qu’on leur propose soit simple à comprendre, à acheter et à consommer. Ils englobent, de plus, dans cette notion de simplicité les rapports qu’ils espèrent entretenir avec le restaurateur et son équipe. Ils désirent avoir et surtout maintenir avec les personnes qui travaillent dans l’établissement qu’ils fréquentent régulièrement des rapports les plus naturels et faciles possibles.

Les consommateurs ont besoins d’être rassurés

Comme nous venons de le mentionner, de façon incontestable, les consommateurs sont sensibles à la qualité de l’accueil, du service et à la clarté de l’offre. Par contre, par-dessus tout, les consommateurs ont désormais un grand besoin d’être rassurés. Ils sont surtout rassurés lorsqu’ils peuvent faire confiance à des personnes qu’ils connaissent. Avant de se déplacer dans un restaurant, les consommateurs ont besoin de connaître l’entreprise, ils se sentent plus en confiance lorsqu’ils connaissent les personnes qui travaillent dans cette entreprise.

Les consommateurs ont également besoin d’une raison pour fréquenter un restaurant. Ils fréquentent un restaurant en particulier parce que… le personnel est sympathique et la bouffe y est excellente… le personnel est sympathique et la carte des vins est super… le personnel est sympathique et le décor est vraiment extra… le personnel est sympathique et… etc., etc., etc., Donc, avant de prendre l’habitude de fréquenter un restaurant, les consommateurs doivent trouver l’entreprise et le personnel vraiment sympathique.

Les consommateurs tiennent également de plus en plus compte, lorsqu’ils font l’évaluation d’une entreprise avec laquelle ils font affaires, d’un nouveau critère « la valeur morale de l’entreprise ». Les consommateurs se sentent maintenant de plus en plus responsables. Ils prennent donc leurs décisions de consommation en conséquence c’est-à-dire en privilégiant les entreprises qui respectent les mêmes valeurs qu’eux. L’image globale véhiculée par une entreprise devient donc une condition essentielle de réussite.

Depuis quelques années, on note une influence grandissante du bouche-à-oreille, comme facteur de succès d’une entreprise.

Pour en savoir plus sur les choix des consommateurs cliquer sur le lien suivant : « Les choix du consommateur… 10 tendances à prendre en considération. »

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 10 octobre 2010.

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).