dark_mode light_mode
 

LE COMMERCE DU TOURISME, DE L’HÔTELLERIE ET DE LA RESTAURATION

Le bilan

 
27 mars 2024 | Par Christian Latour | Chasseur de connaissances | Mérici Collégial Privé

LE BILAN

Selon l’Office québécois de la langue française (l’OQLF), le bilan est (un document de synthèse exposant à une date donnée la situation financière et le patrimoine d’une entité économique), dans lequel figurent la liste des éléments de l’actif et du passif ainsi que leur différence, qui correspond aux capitaux propres.

LA CARTOGRAPHIE DU BILAN


LES DIFFÉRENTS TYPES DE BILAN

Toujours selon (l’OQLF), on peut distinguer plusieurs types de bilans en fonction de leur date d’établissement ou de leur destination.

Le bilan de fondation indique essentiellement l’origine, la nature et le montant des ressources financières initiales de l’entité économique.

Le bilan d’ouverture est établi par une entité nouvellement constituée avant qu’elle n’entreprenne son exploitation.

Les bilans en cours d’exercice, ou bilans intermédiaires, permettent, à intervalles réguliers (le plus souvent mensuels), de faire le suivi de la situation financière de l’entité. Le bilan fiscal sert à établir le montant de certains impôts ou de certaines taxes. Le bilan d’apport permet de calculer la valeur de l’entité économique à l’occasion d’une fusion ou d’une acquisition.

Le bilan de liquidation est établi lorsque l’entité économique cesse son activité et vend tous ses biens.

Le bilan prévisionnel décrit la situation patrimoniale future de l’entité en fonction de certains événements prévus.


CE QU’IL FAUT ÉGALEMENT SAVOIR SUR LE BILAN

Les règles sur lesquelles se fonde la détermination de la valeur à attribuer aux différents postes du bilan n’ont pas nécessairement pour objet de refléter la valeur économique de l’entité.

Le bilan se présente généralement sous la forme d’un tableau dont la partie gauche est appelée actif (série de biens classés dans un ordre rationnel) et la partie droite, passif (les dettes envers les tiers, soit les capitaux empruntés, et les dettes envers les actionnaires, les associés ou l’exploitant, c’est-à-dire les capitaux propres).

Le bilan découle d’un inventaire dressé à la clôture de l’exercice. Il reflète, d’une part, l’emplois des ressources, c’est-à-dire la façon dont l’entité a utilisé son capital, et, d’autre part, les ressources mises à sa disposition.

Dans le bilan, les comptes sont classés de manière à grouper des postes similaires pour obtenir des sommes partielles ayant une certaine signification.

Les autres termes privilégiés par l’OQLF pour désigner le bilan sont :

  • bilan n. m.
  • état de la situation financière n. m.

Avec l’entrée en vigueur des normes internationales d’information financière (IFRS) au Canada, l’expression état de la situation financière, jadis critiquée, est maintenant considérée comme synonyme de bilan pour désigner ce concept.

Voir aussi : bilan, bilan d’ouverture, bilan fiscal, bilan non ordonné, bilan ordonné, bilan personnel, bilan prévisionnel, capitaux propres, emplois, état financier, identité fondamentale, passifs, ressources, situation financière.

Feuille de travail sur Excel :


⬅️ Le bilan... la « one-pager »

⬅️ Le bilan (l’état de la situation financière)

⬅️ Exemple de présentation de l’état de la situation financière (le bilan)


MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour


Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA


f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #21
-7.44 %arrow_drop_down
0.11 %arrow_drop_up
0.14 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici