LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

La capacité d’encaisser les critiques... une compétence nécessaire pour réussir votre vie professionnelle.

7 novembre 2012 - Par Christian Latour

LES FAITS

Il y a toujours quelqu’un, quelque part, pour critiquer les projets, les entreprises, et les personnes qui réussissent.

Le philosophe Thomas Hobbes a dit… « L’homme est un loup pour l’homme. »

Pour réussir votre vie professionnelle, vous devez donc (même si ce n’est pas facile) apprendre à composer avec cette drôle de réalité.

Pour vous aider à « DOMINER » la chose, je vais vous raconter une histoire qui montre bien la prévisibilité et la platitude du phénomène. [1]

Voici cette histoire :

Jour 1

  • Père, dites-moi, que devons-nous faire pour ne pas être constamment critiqués ?
  • Mon fils, il s’agit d’une question vraiment très importante pour laquelle nous allons chercher ensemble une réponse.

Le père dit alors à son fils :

  • Fils, suis-moi !

Le père et le fils sortirent dès lors ensemble de leur maison.

Rendu à l’extérieur le père dit à son fils :

  • Fils, aide-moi à monter sur notre vieil âne !

Le fils aide alors le père à monter sur le vieil âne.

Le père dit ensuite au fils :

  • Fils, suis-moi et surtout ouvre grande tes 2 oreilles !

Le père et le fils partent ensemble (le père sur l’âne et le fils à pied à côté de l’âne) pour une promenade aller et retour au village.

Lors de leur passage au village, des gens dirent :

  • Mais quel mauvais père il est ! Il oblige son fils à aller à pied pendant que lui, père indigne, il est confortablement assis sur l’âne !

Le père dit alors à son fils :

  • Tu as entendu mon fils ?
  • Viens, rentrons à la maison !

Jour 2

Le lendemain matin, le père et le fils repartent de nouveau ensemble (le père ayant cette fois installé son fils sur l’âne et lui marchant à côté) pour une nouvelle promenade aller et retour au village.

Lors de leur passage au village, des gens dirent :

  • Quel fils indigne il est ! Il ne respecte pas son vieux père. Il laisse celui-ci aller à pied pendant que lui (le jeune homme), il est confortablement assis sur l’âne !

Le père dit alors à son fils :

  • Tu as entendu mon fils ?
  • Viens, rentrons à la maison !

Jour 3

Le jour suivant, le père et le fils repartent de nouveau ensemble (tous les deux biens installés sur l’âne) pour une nouvelle promenade aller et retour au village.

Lors de leur passage au village, des gens dirent :

  • Quels gens indignes ! Il ne respecte pas leur vieil âne. Il le surcharge trop. Pauvre bête, ce n’est pas humain d’agir ainsi !

Le père dit alors à son fils :

  • Tu as entendu mon fils ?
  • Viens, rentrons à la maison !

Jour 4

Le jour suivant, le père et le fils repartent de nouveau ensemble (en portant eux-mêmes leurs affaires pendant que l’âne trottinait derrière eux) pour une promenade aller et retour au village.

Lors de leur passage au village, des gens dirent :

  • Quel drôle de gens ! Ils portent eux-mêmes leurs bagages ! À quoi bon avoir un âne si c’est pour ne pas s’en servir !

Le père dit alors à son fils :

  • Tu as entendu mon fils ?
  • Viens, rentrons à la maison !

Arrivé à la maison, le père dit à son fils :

  • Fils, il y a quelques jours tu m’as demandé ce qu’il faut faire pour ne pas être constamment critiqué.
  • Je dois t’avouer qu’il s’agit d’un sujet auquel j’ai très longuement réfléchi !

Il y a une drôle de réalité avec laquelle tu dois apprendre à composer

  • Fils, peu importe ce que tu feras, il y aura toujours quelqu’un pour te critiquer.
  • D’ailleurs, plus ce que tu feras aura de l’envergure (de l’importance), plus il y aura de gens pour te critiquer.
  • Donc, si tu veux réaliser des choses dans la vie, tu dois dès à présent apprendre à composer avec cette inévitable réalité qu’est la critique.

LA CAPACITÉ D’ENCAISSER LES CRITIQUES EST UNE COMPÉTENCE INDISPENSABLE POUR RÉUSSIR VOTRE VIE PROFESSIONNELLE !

Louis-N. Fortin (1973, p. 153) a écrit : « N’oubliez pas qu’une critique ressemble à un coup de point que reçoit un boxeur qui s’entraîne. » Sur le coup, il est certain qu’un coup de point sur le nez ne fait pas de bien, mais c’est encore le principal moyen dont dispose un boxeur pour acquérir la formation qui va lui permettre par la suite de remporter des victoires. [2]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

La première version de ce texte a été mise en ligne le 7 novembre 2012.

Notes

[1J’ai emprunté cette belle histoire, que j’ai un peu modifiée, à Hervé de Beaune.

[2Louis-N. Fortin. (1973. Passeport pour une vie nouvelle. St-Lambert : Les Éditiosn Héritage.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.