Alain Dumont et le restaurant Cargo

14 mai 2016 - Par Marie-Carole Daigle

Il était une fois un entrepreneur passionné de design qui voulait ajouter un restaurant à son hôtel. L’homme avait aussi le désir plutôt audacieux de donner l’impression à ses futurs clients qu’ils dînent à bord d’un cargo. Débordé par tous ses autres projets créatifs, il s’est dit que – une fois n’étant pas coutume – il allait se faire aider. L’aide s’est appelée « Alain Dumont Designer Conseil ». Résultats.



Président du Groupe Bertrand-Rioux et propriétaire de l’hôtel Riotel Matane, François B. Rioux avait une bonne idée de l’atmosphère qu’il voulait créer dans le restaurant qui devait compléter son hôtel sur mer. « J’avais déjà pas mal d’idées ; cependant, l’arrivée du designer Alain Dumont a permis non seulement de les optimiser, mais d’en avoir de nouvelles. Sa présence nous a également procuré une bonne dose d’expertise quant à la faisabilité du projet. En plus, son vaste réseau professionnel de contacts et de fournisseurs lui donne accès à des solutions auxquelles nous n’aurions peut-être jamais songé. »

« Nous nous cassions la tête pour trouver un nom au resto, se rappelle le propriétaire, François B. Rioux. Après avoir évalué pas moins de 100 noms, j’ai eu un flash : "Cargo" ! Ce nom reflète parfaitement notre réalité maritime, à Matane. » L’idée d’intégrer un conteneur dans la structure pour que l’on ait l’impression d’être assis dans le bateau obtenait ainsi toute sa pertinence.


Vue imprenable oblige, il était essentiel de donner la vedette au Saint-Laurent. « Nous, nous vendons la mer ! » affirme le propriétaire.

Photo : © Alain Dumont


On a divisé le restaurant dans une diversité de sections, en s’assurant que chacune soit intéressante. « Il faut traiter chaque zone comme si c’était la plus belle, signale le designer. Il n’y a aucun coin "platte" ! À l’entrée, nous proposons un espace lounge, où l’on peut prendre un verre ou commander quelques bouchées dans l’attente d’une table ou simplement pour une rencontre. »

Photo : © Alain Dumont


La zone du fond est la plus flexible. Au besoin, on l’isole du reste de la salle en utilisant les banquettes mobiles. « Les banquettes sur roues permettent de créer diverses zones à même le resto », explique le designer.

Photo : © Geneviève Thibault


Salon privé

Initialement, on pensait transformer le conteneur en salle fermée pour en faire une sorte de « salon privé ». Le designer a proposé d’éliminer toute cloison fixe pour maximiser la polyvalence du lieu. Sa solution : une porte coulissante vitrée qui se dissimule dans le mur. « Nous avons veillé à altérer le moins possible le conteneur. Nous tenions à préserver son aspect original, signe qu’il a vraiment servi. » L’installation offre une belle flexibilité à cet espace qui, au besoin, peut accueillir une dizaine de personnes dans un contexte un peu plus intime. « C’est dans ce genre de choix que le designer représente une plus-value pour le client, estime Alain Dumont. Il constate que notre accompagnement lui permet d’aller encore plus loin que s’il avait agi seul. »

Photo : © Geneviève Thibault


Le choix des plafonds illustre encore une fois la complémentarité client / designer. « Nous avions pensé utiliser les palettes en bois comme revêtement mural. Alain Dumont a proposé de plutôt les installer au plafond, en y intégrant un éclairage particulier », relate François Rioux. On y a aussi ajouté un isolant acoustique.

Photo : © Alain Dumont


Les sections non utiles à l’installation dans le restaurant ont pris place ailleurs, pour maintenir le ton. La deuxième porte du conteneur a ainsi été fixée à une poutre d’acier.

Les luminaires verts qui surplombent le bar viennent d’une usine que le propriétaire a achetée aux États-Unis il y a quelque temps. Depuis, ils étaient tout simplement stockés dans un entrepôt, en attendant une deuxième vie… « La section formée du périmètre autour du bar propose un autre feeling, explique le designer. Elle attire surtout les gens seuls ou ceux qui viennent à deux. »

Photos : © Geneviève Thibault


FICHE TECHNIQUE

- TYPE D’ÉTABLISSEMENT : restaurant jumelé à un hôtel offrant une cuisine soignée dans une atmosphère conviviale.
- ADRESSE : 250, avenue du Phare Est, Matane
- TÉLÉPHONE : 418 566-2651
- SITE WEB : restocargo.com
- PROPRIÉTAIRE : Famille Rioux
- CHEF : Alexandre Bouffard
- SUPERFICIE : 2 050 pi²
- DESIGNER : Alain Dumont / dumontdesignerconseil.ca


Photos : © Geneviève Thibault

X