Les services de raccompagnement et services connexes…

Ça n’arrive pas rien qu’une fois par année !
3 décembre 2010 - Par Monique Lallier

La société est de plus en plus intolérante à l’égard de la consommation abusive d’alcool ; de ce fait, les comportements des citoyens ont changé. À titre d’exemple, des années 1970 à 2000, le nombre annuel de morts sur la route au Québec, causées par une personne en état d’ébriété, est passé de 800 à 250. Cela dit, il demeure que le tiers des décès sont causés par des personnes sortant d’un établissement licencié, ce qui représente environ 80 personnes par année.



Pour un service responsable des boissons alcooliques

Pour un service responsable des boissons alcooliques, une meilleure connaissance des lois, l’utilisation d’un service de raccompagnement et de l’alcootest ainsi que la formation du personnel sont des outils indispensables pour prévenir la conduite en état d’ébriété, pour minimiser les risques de poursuites et pour remplir nos responsabilités morales, sociales et légales.

Les différentes lois

Au Québec, principalement deux lois régissent les activités dans les établissements licenciés : la Loi sur les permis d’alcool et la Loi sur les infractions en matière de boissons alcooliques.

La Loi sur les permis d’alcool, que les détenteurs de permis connaissent déjà, définit tous les éléments pour l’obtention et l’exploitation d’un permis, ainsi que les obligations qui s’y rattachent. En ce qui concerne la responsabilité du détenteur de permis en matière de service responsable des boissons alcooliques, c’est la Loi sur les infractions en matière de boissons alcooliques qui s’applique, et elle stipule clairement, à l’article 109 : « Vous devez refuser de vendre des boissons alcooliques à une personne en état d’ébriété. »

Les peines encourues pour le détenteur de permis qui ne fait pas un service d’alcool responsable vont du risque de poursuite, allant parfois jusqu’au déboursé de dommages et intérêts au plaignant, à la suspension ou révocation de son permis et, par conséquent, la fermeture de son bar.

Les peines encourues pour le détenteur de permis qui ne fait pas un service d’alcool responsable vont du risque de poursuite, allant parfois jusqu’au déboursé de dommages et intérêts au plaignant, à la suspension ou révocation de son permis et, par conséquent, la fermeture de son bar. Aussi, importe-t-il de bien connaître les avantages du service de raccompagnent et des services connexes offerts à votre client pour s’assurer qu’il rentre chez lui en toute sécurité.

Dans les activités de tous les jours, comment savoir lorsque notre client sera en état d’ébriété ?

- Le calcul du nombre de consommations qui lui ont été servies depuis son arrivée est un bon indicateur.
- « On doit observer les symptômes d’intoxication chez les clients à qui on a déjà servi une quantité substantielle d’alcool », comme le mentionne la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec dans le cas juridique de l’Hôtel Brome, à West Brome. Dans cette triste histoire, un serveur avait servi de l’alcool à une personne en état d’ébriété, et celle-ci a ensuite tué une dame en conduisant sa voiture.
- L’utilisation d’un service de raccompagnement.
- L’utilisation d’un alcootest.
- La formation du personnel de service.
Une bonne combinaison de tous ces moyens peut réduire le nombre d’incidents à l’intérieur de l’établissement ainsi que le nombre de morts au volant.

Les services de raccompagnement

Essentiellement, tous les services de raccompagnement consistent en deux chauffeurs qui ramènent le client et sa voiture en sécurité chez lui. Ainsi, le client dispose de sa voiture le lendemain matin. Il existe deux types d’entreprises de raccompagnement : d’abord, les organismes à but non lucratif (OBNL) et leurs bénévoles, puis les entreprises de taxis et de chauffeurs.

Rappelons que c’est grâce à Nez rouge et ses bénévoles que le service de raccompagnement a été instauré, voire mis à la mode. Son utilisation ne cesse de croître ; dans la seule période du 4 au 31 décembre 2009, Nez rouge a reçu 54 569 appels. Quant aux chauffeurs de taxi, ils ont toujours été disponibles pour offrir le service, mais c’est la popularité de Nez rouge auprès des utilisateurs qui a incité des entreprises privées à proposer un service équivalent.

Entreprises de taxis et de chauffeurs

Le client doit payer pour le service de raccompagnement, et son coût varie selon la distance parcourue. L’avantage pour le client est qu’il part avec l’assurance d’avoir son véhicule à sa porte le lendemain matin.

Les entreprises proposent différentes catégories de membres : individuel, d’entreprise ou activité d’un soir et pour des établissements licenciés. Pour les membres individuels, il est possible d’acheter une carte de membre pour deux ans (environ 60 $) ou encore pour la vie (environ 125 $). Il y a même des tarifs étudiants pour les 18 à 25 ans. Les cartes de membres d’entreprise ou activité d’un soir (party de Noël, souper d’affaires, mariage, tournoi de golf, etc.) sont avantageuses et leur coût (de 200 $ à 600 $) varie selon le nombre de personnes dans l’entreprise ou le nombre de personnes participant à l’activité. Le tarif pour les établissements licenciés pour deux ans est de 500 $ et la cotisation permet aux clients de l’entreprise d’utiliser le service de raccompagnement sans être un membre individuel.

Comme certains l’indiquent sur leur site Internet, ce n’est pas parce qu’il y a un service de raccompagnement ou un conducteur désigné que vous êtes autorisé à servir de l’alcool au-delà de la limite autorisée.

Conséquences pour le client qui a quand même pris son véhicule

- Il a été menotté
- Il a été fouillé
- Son véhicule a été remorqué et remisé
- Ses effets personnels lui ont été confisqués
- Il a dû souffler dans un alcootest
- Son permis de conduire a été suspendu
- On a pris ses empreintes digitales
- On l’a pris en photo avec un numéro matricule
- Il a été détenu en cellule
- Il a dû se présenter en cour devant un juge
- Reconnu coupable, il a maintenant un dossier criminel
- Il a dû payer une amende de 1 000 $
- Il lui est maintenant interdit de conduire pour les 12 prochains mois

Votre client n’aura jamais été aussi humilié de sa vie !

Les alcootests

L’alcootest est un appareil qui permet de calculer l’alcoolémie en fonction du sexe, de la corpulence, de la quantité de verres ingérée et du temps écoulé. Il peut s’avérer intéressant de montrer ces informations au client afin de lui faire comprendre qu’il a atteint le seuil légal, mais aussi pour lui montrer que la décroissance de l’alcoolémie peut être assez lente avant qu’il puisse reprendre sa voiture ou consommer un autre verre. À noter que le mot alcootest tend de plus en plus à être remplacé par le terme éthylotest.

Alcootests à usage personnel

Très populaires à la période des fêtes, les alcootests à usage personnel sont de plus en plus demandés et témoignent de l’intérêt du client à être lui-même responsable de son taux d’alcoolémie. Des alcotubes individuels peuvent donc être offerts à votre clientèle pour un prix très raisonnable. Certaines compagnies offrent même la possibilité d’y inscrire le nom de votre établissement. Leur coût varie autour de 4 $ l’unité.

Quant aux alcootests personnels électroniques, on peut acheter un modèle
numérique fiable pour environ 159 $ dans des commerces pour équipement d’automobile ou par Internet. Ainsi, le client peut avoir son taux d’alcoolémie dans les 10 secondes.

Alcootests à usage commercial

Un bar ou un restaurant peut mettre à la disposition de ses clients un détecteur d’alcool commercial. « C’est important pour les tenanciers d’être assurés que les résultats livrés par l’alcootest de leur établissement soient fiables », précise Stéphane Maurais, directeur général d’Alco Prevention Canada. Cette compagnie québécoise propose d’ailleurs depuis 20 ans des appareils commerciaux utilisant la même technologie que les équipements utilisés par les policiers. En outre, il est recommandé d’accompagner le client jusqu’à l’appareil pour lui en expliquer le fonctionnement.

L’alcootest est un indicateur du taux d’alcoolémie du client qu’il ne faut pas confondre avec une preuve juridique en cas d’incident. Autre aspect à considérer : les entreprises qui choisissent d’avoir un alcootest doivent s’assurer de leur entretien.

La formation

Une première étape avant d’investir dans un alcootest consisterait à sensibiliser votre personnel en le formant. L’Institut de tourisme et d’hôtellerie offre, depuis plus de 10 ans, une formation appelée Action Service, laquelle est maintenant offerte en ligne. Cette formation décrit, entre autres, les responsabilités légales et les effets de l’alcool, et elle met de l’avant diverses stratégies d’intervention, dont l’observation du comportement du client.

Conclusion

Le service de raccompagnement et l’alcootest sont des moyens pour éviter des accidents sur la route. La statistique qui démontre que 80 % des personnes interceptées au volant par la police en sont à leur première infraction fait réfléchir, car un client arrêté vit une expérience difficile qu’on peut essayer de lui éviter. Pour un service responsable des boissons alcooliques, il sera toujours préférable et rentable de servir plus de clients que trop d’alcool à un seul client.

Services de raccompagnement offerts au Québec

Entreprises de taxis

EntrepriseTéléphoneAdresse InternetCarte de membreTerritoireHoraire
Party Sécure 514 717-2789 www.partysecure.ca Non Montréal et banlieues De 12 h à 4 h
Point Zéro 5 888 334-0348 www.pointzero5.ca Oui Montréal 24 h par jour
Point Zéro 8 514 953-0008 www.chauffeur-designe.ca Oui Montréal et banlieues De 18 h à 4 h

Organismes à but non lucratif– Contribution volontaire

EntrepriseTéléphoneAdresse InternetCarte de membreTerritoireHoraire
Point limite 819 352-9011 www.pointlimite.com Oui Victoriaville, Drummondville, Sorel, Québec De 18 h à 4 h
Service de raccompagnement RDL 418 894-9318 NIL Non Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles, Témiscouata Du mercredi au samedi, de 21 h à 4 h
Service de raccompagnement de Beauce 418 313-4011 NIL Non Beauce Du mercredi au dimanche, de 20 h à 5 h
Tolérance Zéro Gatineau : 819 921-7470, Sherbrooke : 819 562-7699, Victoriaville : 819 758-0780, Québec : 418 861-9590 www.tolerancezero.ca Oui Centre-du-Québec et Mauricie, Chaudière-Appalaches, Estrie, Gatineau, Montérégie, Québec De 18 h à 4 h

Autre entreprise

EntrepriseTéléphoneAdresse InternetCarte de membreTerritoireHoraire
CAA Québec 866 827-8801 Services aux membres www.caaquebec.com Oui Partout au Québec 24 h par jour, excepté durant la période où Opération Nez rouge est en activité
X