Saint-Valentin : restaurant incontournable, téléphones indésirables

14 février 2017 - Par Pierre-Alain Belpaire

Pour 73 % des Canadiens, l’utilisation du téléphone pendant une sortie gastronomique le soir de la Saint-Valentin risque de gravement nuire à la santé du couple. Voici l’un des résultats d’un sondage récemment dévoilé par OpenTable, leader mondial dans le domaine de la réservation de table en ligne. « Le fait de manquer de politesse envers le personnel du restaurant, de mal se tenir à table, de parler politique ou d’évoquer un(e) ex-partenaire peut également gâcher une idylle », soulignent les responsables de l’étude.

Malgré ces divers risques, le restaurant reste incontournable en ce 14 février : près de 7 répondants sur 10 (68 %) prévoient en effet manger en tête-à-tête ce mardi soir, tandis que 81 % des Canadiens sont prêts à mettre entre parenthèses leur éventuel régime « pour se laisser aller à quelques excès ». Et n’imaginez surtout pas que la Saint-Valentin soit uniquement réservée aux couples : 47 % des célibataires mangeront au restaurant pour l’occasion.

Si choisir le menu de votre partenaire est une pratique appartenant au passé (seuls 23 % des répondants trouvent l’idée séduisante), proposer de partager un plat serait une formule gagnante selon 70 % de la population.

« La Saint-Valentin met du baume au cœur en hiver et offre l’occasion de donner un nouvel élan à une idylle, ou pourquoi pas d’en nouer une nouvelle, affirme Ziv Schierau, chef des comptes nationaux pour OpenTable Canada. Les Canadiens de toutes les générations aiment partager un souper romantique pour célébrer cette fête. Pensez cependant à accorder toute votre attention à l’être cher, et non à votre téléphone ! »

Enquête réalisée en ligne par Harris Poll pour le compte d’OpenTable auprès de 1 012 adultes âgés d’au moins 18 ans, entre le 13 et le 15 décembre 2016.

Magazine
X