McDonald’s en campagne contre un dictionnaire anglais
27 mars 2007 - TAGS / International / Restaurants

par Caroline Rodgers

Le géant de la restauration rapide McDonald’s aimerait bien que le prestigieux Oxford English Dictionary retire le mot « McJob » apparaissant dans ses dictionnaires. Ce mot, qui fait partie de la langue anglaise depuis vingt ans, désigne, selon le plus célèbre des ouvrages de références dans la langue de Shakespeare, un emploi « non stimulant, mal payé et offrant peu de perspectives, spécialement dans l’industrie des services ». Selon le journal allemand Spiegel, l’expression, qui apparaît dans les dictionnaires depuis 2001, aurait été inventée une quinzaine d’années auparavant par un journaliste du Washington Post.

Quelle que soit son origine, cette définition n’est pas du goût des dirigeants de McDonald’s, qui la considèrent désuète et inappropriée. Toutefois, la multinationale risque de rencontrer quelques difficultés dans ses démarches, car les éditeurs de l’Oxford ont laissé clairement entendre qu’ils avaient l’intention de conserver le mot dans les pages de leur dictionnaire.

L’Oxford English Dictionary n’est pas le premier à subir les pressions de McDonald’s. En effet, le Merriam-Webster Dictionary a déjà fait l’objet d’une campagne semblable de la part du géant aux arches dorées en 2003 sans que celle-ci ne soit couronnée de succès.

Lire l’article original du Spiegel (en anglais)


Accueil du site > Actualités > McDonald’s en campagne contre un dictionnaire anglais

Magazine
Automne 2014

Volume 18, numéro 3.Automne 2014


Consultez l'édition virtuelle

Nouveautés
PRODUIT VEDETTE
Chaussures Forza
OUVERTURE/RÉNOS
Jack Saloon Vieux-Montréal
LIVRE
Montréal – 140 découvertes gourmandes


Vidéo
Agenda
ITLM Americas
22 au 25 septembre 2014
Riviera Maya, Mexique
Salon Rapid Resto 2014
24 au 25 septembre 2014
Paris Porte de Versailles, France
The Hotel Show
28 au 30 septembre 2014
Dubaï World Trade Center, Émirats Arabes Unis
Voir tous les évènements
© HRI 2012-2014 - Tous droits réservés        Suivez-nous:
Une réalisation de  485 marketing