Contamination croisée : Des chefs inquiets pour leurs clients… et leur réputation

10 janvier 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

Une étude réalisée aux États-Unis pour le compte de Rubbermaid Commercial Products (RCP) révèle qu’une large majorité des chefs (95 %) s’inquiètent, en premier lieu, des conséquences qu’une éventuelle contamination croisée pourrait avoir sur la santé de leurs clients.

Plus étonnant : la seconde crainte des cuisiniers réside dans l’impact que cette contamination aurait sur leur réputation. À l’ère des réseaux sociaux, deux tiers des répondants redoutent en effet les répercussions potentielles sur la Toile et la mauvaise presse que leur réserveraient des sites Web spécialisés.

Le sondage, rempli par un millier de membres de l’American Culinary Federation, souligne que les coûts et retombées professionnelles d’une contamination croisée n’arrivent qu’au troisième rang des préoccupations des chefs.

(Crédit photo : pexels)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

La Revue HÔTELS, RESTAURANTS & INSTITUTIONS est un magazine francophone qui offre de l’information de pointe sur le milieu HRI (hôtels, restaurants et institutions).