DiVIN Défi : Deux jeunes sommelières en or

16 mai 2017 - Par Pierre-Alain Belpaire

La 10e édition du DiVIN Défi, ce prestigieux concours destiné aux aspirants sommeliers (en cours de formation ou fraîchement diplômés), s’est tenue les 4 et 5 mai derniers à l’Académie hôtelière de Charlevoix. Quelque 38 participants, issus des différentes écoles de la province, s’affrontaient et mesuraient leurs connaissances et aptitudes. Au terme de multiples et exigeantes épreuves (dégustation, correction de cartes, accord mets/vins, test théorique…), les médailles d’or étaient remises à deux demoiselles, Catherine Picard (catégorie Sommellerie) et Leslie-Ann Roberts (catégorie Service de la Restauration).

« Je m’étais vraiment bien préparée, parfois seule, parfois avec les autres représentants de mon établissement », explique Catherine Picard, sortie voici quelques mois de l’École des métiers de la restauration et du tourisme de Montréal. Si elle avoue avoir rencontré certaines difficultés lors de l’exercice des accords mets/vins (« C’était l’une des premières fois de ma vie que je devais fixer des prix »), la jeune fille de 25 ans a obtenu d’excellentes notes lors des épreuves plus théoriques. Et tient à remercier au passage son coach particulier, le sommelier Carl Villeneuve-Lepage. « C’est une véritable bête de concours, sourit la lauréate. Nous travaillons tous deux au Toqué ! et il a accepté de m’aider. Il m’a notamment appris à adopter une attitude parfaite lors des dégustations, à comprendre rapidement à quel vin j’avais à faire et à organiser mes idées. »

Piquée à son tour par le virus de la compétition, Catherine Picard espère participer prochainement à d’autres concours. Et confie, dans un grand éclat de rire, qu’elle n’espérait pourtant par remporter ce DiVIN Défi. « Je ne voulais pas gagner, je ne voulais pas aller en finale, assure-t-elle. Me retrouver seule sur scène, face au jury et au public, avec tous les regards posés sur moi, ça me terrorisait. Finalement, je me suis prise au jeu et j’ai adoré ça. »

« J’essaie de m’amuser »

Pour son coup d’essai, Leslie-Ann Roberts a, elle aussi, réalisé un véritable coup de maître, finissant sur la plus haute marche d’un podium monopolisé par les ambassadeurs de l’ITHQ. Grâce à un intense entrainement entamé en janvier dernier, l’étudiante de 24 ans a pu tirer son épingle du jeu. « Je trouve que le niveau était particulièrement relevé. J’ai notamment remarqué que les étudiants des différentes écoles avaient des manières bien distinctes d’aborder le service, la sommellerie, le produit », note celle qui estime que sa « joie de vivre » a peut-être fait une légère différence. « J’essaie de m’amuser, de prendre du plaisir et je n’hésite pas à abandonner certaines conventions. »

Une fois son diplôme en poche, la pétillante gagnante rêve de gérer des caves à vins ou des importations privées. « Je veux aller à la rencontre des vignerons, découvrir leurs petits trésors, mettre en avant le travail des artisans, des passionnés », avance celle qui avait commencé sa carrière dans l’univers de l’administration. « Je veux étonner les gens, les amener à goûter des vins inconnus, trouver le produit qui les fera peut-être changer d’avis sur un cépage. J’aime voir un sourire surpris s’afficher sur le visage des clients. »
 
 
Le palmarès de cette édition 2017 du DiVIN Défi :
 
- Catégorie Sommellerie
1er prix - Catherine Picard (École des métiers de la restauration et du tourisme)
2ème prix - Vincent Bergeron (École hôtelière de la Capitale)
3ème prix – Jonathan Thivierge (ITHQ)
 
- Catégorie Service de la restauration
1er prix - Leslie-Ann Roberts (ITHQ)
2ème prix – Émilie Daoust (ITHQ)
3ème prix – William Gilbert (ITHQ)
 
 
(Sur la photo, Leslie-Ann Roberts, Véronique Rivest, présidente du jury, et Catherine Picard. Crédit photo : CÉAFP de Charlevoix / Facebook)
 
 
Pour suivre le DiVIN Défi :
- Sur le Web : divindefi.com
- Sur Facebook : Divin Défi

Magazine
X