Vers une loi pour encadrer les élèves allergiques ?

15 juin 2018 - Par Marilyn Préfontaine

Un projet de loi vient tout juste d’être déposé à l’Assemblée nationale, qui vise à encadrer la prise en charge des étudiants souffrant d’allergies alimentaires par l’établissement scolaire.

Québec est aujourd’hui la seule province canadienne à ne pas posséder de législation pour la standardisation des mesures de prévention et de traitement de l’anaphylaxie en milieu scolaire. « Les autres provinces possèdent toutes une loi, explique Dominique Seigneur, directrice générale d’Allergies Québec. On n’a qu’à penser à la loi Sabrina établie en 2011 en Ontario suite au décès d’une jeune fille sur les lieux de l’école et où personne n’a su intervenir. Les États-Unis possèdent la loi 504 et en Europe, c’est légiféré aussi. »

La base du projet de loi implique que toutes les commissions scolaires soient dotées d’une politique de gestion avec un plan individualisé pour chaque élève allergique. « En gros, on demande une prise en charge par l’école au lieu que ce soit aux parents de tout enseigner et d’expliquer le fonctionnement au personnel de l’école », précise la directrice.

Avec ces mesures, on souhaite que tous les intervenants en contact avec les enfants, du chauffeur d’autobus au personnel du service de garde ou du service alimentaire, suivent une formation globale pour savoir comment intervenir auprès d’un enfant en choc anaphylactique. L’idée serait également d’apprendre à prévenir ces chocs lors de la préparation de la nourriture et des collations.

Cela impliquerait par ailleurs une formation plus poussée pour les entreprises de traiteurs gérant les cafétérias scolaires. « Actuellement, tout le monde doit suivre la formation du MAPAQ, mais seulement quelques minutes sont consacrées aux allergies, on effleure le sujet, il n’y a pas de rappel annuel et surtout, ce n’est pas adéquat pour le milieu scolaire », soutient Dominique Seigneur. On y enseignerait entre autres, les façons d’éviter la contamination croisée et les méthodes adéquates de nettoyage des surfaces.

EN BREF - Les allergies alimentaires au Québec :
• 300 000 personnes atteintes ;
• 75 000 enfants allergiques ;
• 8 % des enfants qui souffrent d’allergies, soit deux fois plus que les adultes.

Pour suivre Allergie Québec :

Vidéo  : Visionnez le point de presse !

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.