Valeurs entrepreneuriales et mémoire familiale : Le Grec souffle ses 60 bougies

28 octobre 2019 - Par Marie-Ève Garon

Le restaurant Le Grec situé à Trois-Rivières célèbre cette année son 60e anniversaire. Fondée en 1959 par Catherine Xenos et Jimmy Dédopoulos, l’entreprise familiale s’est toujours appuyée sur ses précieuses valeurs humaines pour faire de son enseigne une véritable institution. En 1995, le couple cède l’entreprise à leur neveu, Constant Yannopoulos, qui poursuit la tradition jusqu’en 2009 quand il laissera les rênes à sa femme, Rachel Montour, ainsi qu’à ses enfants, Ioanna et Dimitris. Aujourd’hui, la troisième génération de propriétaires chapeaute une soixantaine d’employés dévoués à la satisfaction des clients, perpétuant ainsi la philosophie du Grec.

« En 60 ans, il y a eu plusieurs moments importants, mais la passation entre chacune des générations demeure toujours une période charnière qui comporte son lot de stress pour l’entreprise et pour les équipes de travail, mentionne Ioanna Yannopoulos. Nous avons été chanceux puisqu’à chaque fois, ça se faisait somme toute assez bien. » Les différents agrandissements et la commercialisation de la vinaigrette représentent également des étapes importantes dans l’historique de l’enseigne. « Notre père était très proche de ses clients et ils lui demandaient souvent des petits pots de sa fameuse vinaigrette. Mon frère, qui a le sens des affaires, y a vu une opportunité et nous avons développé ce filon il y a une dizaine d’années. »

Le sens de la famille

Selon la gestionnaire, le grand défi du Grec fut sans conteste de poursuivre son développement sans jamais perdre de vue les valeurs fondatrices de l’entreprise : respect, engagement, famille, loyauté et travail. « Ç’a été notre cheval de bataille ! » Malgré une croissance fulgurante au cours des cinq dernières années, les propriétaires ont tenu à prioriser autant le bien-être de leur clientèle que celui de leurs employés. « Nous ne voulions pas nous faire engloutir par l’achalandage et l’augmentation de notre chiffre d’affaires. »

L’intérêt de la clientèle pour le caractère authentique de l’endroit semble unanime. Malgré la modernisation de l’entreprise, notamment en termes de développement durable, le décor est demeuré le même et on compte plusieurs employés de longue date. « Nous tenons à rester fidèle à notre marque et à l’écoute de nos employés et de nos clients qui proviennent des quatre coins de la province. Nous dégageons la nostalgie et la mémoire familiale. Je crois que c’est le secret de notre succès. »

Quant à l’avenir, plusieurs choses trottent dans la tête des propriétaires. « À court terme, nous avons un projet de pizza congelée qui ressemblera au concept développé pour la vinaigrette. Les épiceries nous attendent d’ailleurs avec impatience. Nous continuons de gravir les marches. Avec la rareté de main-d’œuvre, nous devons être disciplinés et faire les bons choix pour être en mesure d’être cohérents dans notre développement. »

(Photo fournie par Brouillard Communication)

Pour suivre Le Grec :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.