Une pionnière de la restauration remporte le Trophée Femmes arabes

16 avril 2007 - Par Caroline Rodgers

Victoria Zreik, Québécoise d’origine libanaise et fondatrice de la chaîne de restaurants Amir, a remporté le Trophée Femmes arabes dans la catégorie Affaires, le 16 mars dernier, au centre des congrès Renaissance, à Montréal, lors d’une soirée de gala à laquelle assistaient 500 personnes.

Arrivée en 1975 au Québec après avoir fui son pays en guerre, Victoria Zreik s’est lancée en affaires sans connaissances préalables du milieu, souhaitant faire connaître les mets libanais aux habitants de Montréal tout en subvenant aux besoins de sa famille. En 1983, elle ouvre le premier restaurant Amir au centre-ville de Montréal, poursuivant l’éducation de ses trois enfants alors que son époux doit séjourner pendant deux ans à Toronto.

Cumulant les tâches, elle réussit à faire de ce premier restaurant une réussite. Au fil des ans, son mari Michel et ses enfants, Elias, Leila et Nicole, mettent la main à la pâte pour ouvrir d’autres restaurants, faisant découvrir la cuisine libanaise au Québec. On dénombre maintenant 40 restaurants Amir au Québec.

Les Trophées Femmes arabes, remis pour une deuxième année consécutive, récompensent la contribution et le parcours exceptionnels de femmes arabes au sein de la société québécoise dans les catégories affaires, arts et culture, sciences et technologie, enseignement et recherche, vie associative et communautaire, affaires, santé et bénévolat. À l’heure où le débat concernant la civilisation musulmane et arabe prend des raccourcis réducteurs, le Gala des Trophées Femmes arabes permet de découvrir la réalité des Québécoises d’origine arabe, des femmes qui contribuent positivement au développement du Québec.

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.