brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Une année de défis pour l’industrie touristique

 
2 juin 2009 | Par Ginette Poulin

Les dernières statistiques publiées par Tourisme Québec confirment les prévisions faites en début d’année par les commerçants et les spécialistes : l’achalandage est à la baisse dans tous les secteurs de l’industrie touristique depuis le début de l’année 2009, que ce soit dans la restauration, le tourisme ou l’hôtellerie.

Bien sûr, l’inquiétude occasionnée par les nombreux cas de grippe A (H1N1) vers la fin du mois d’avril n’a pas aidé le tourisme international. Elle a aussi quelque peu ralenti les efforts pour attirer les touristes du Mexique mis en œuvre par des organismes québécois dont Tourisme Montréal et l’Office du tourisme de Québec, mais les circonstances économiques sont principalement à l’origine de la diminution de la fréquentation.

Selon le Bulletin touristique de Tourisme Québec, le nombre de touristes internationaux entrés au Canada par le Québec a baissé de 17,2 % en mars 2009 comparativement à l’an dernier et l’achalandage dans le secteur de l’hébergement a diminué de 5,6 %. Bien que tous les intervenants de l’industrie touristique redoublent d’efforts pour contrer les effets de la crise, que ce soit en explorant de nouveaux marchés ou en ciblant les clientèles les moins touchées par le ralentissement économique, tous sont conscients que 2009 sera une année de défis.

Alors que l’offre hôtelière ne cesse d’augmenter dans la région métropolitaine, Tourisme Montréal prévoit une diminution globale de 100 000 touristes pour la saison estivale, et ce, malgré la tenue d’événements importants tels que le populaire Festival de jazz de Montréal. De son côté, le directeur de l’Office du tourisme de Québec, Gabriel Savard, espère que le retour du Moulin à images de Robert Lepage et l’arrivée du nouveau spectacle du Cirque du Soleil sauront maintenir l’effet 400e qui a su être très bénéfique pour la Vieille Capitale l’an dernier. « On se croise les doigts, mais c’est presqu’impossible qu’on se retrouve avec un été aussi pluvieux que celui de 2008, alors on devrait bien s’en sortir malgré tout ! », précise M. Savard sur un ton confiant. Les gros noms annoncés pour la 42e édition du Festival d’été de Québec devraient également donner un coup de pouce en ce qui a trait à l’achalandage touristique.

L’industrie se tourne vers la clientèle locale

De plus en plus conscient de l’importance du tourisme local dans le contexte économique exceptionnel actuel, le Gouvernement du Québec a annoncé la semaine dernière un investissement de 850 000 $ dans une nouvelle campagne promotionnelle visant à inciter les Québécois à prendre leurs vacances dans leur province.

Pour sa part, Tourisme Montréal entend mettre en place diverses mesures destinées à stimuler l’affluence des congrès dans la région. Un programme d’incitatifs financiers concurrentiels, des microsites et une offre hôtelière pré et post congrès figurent parmi les tactiques mises en place pour attirer les marchés nord-américain et international.

Espérons maintenant que le beau temps sera de la partie pour faire en sorte que la saison estivale 2009 soit la période la plus profitable d’une année pour le moins difficile sur le plan économique.

Mots-clés: Québec (province)
Tourisme
Hôtellerie
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).