Un pan de l’histoire de Montréal entre les murs de l’hôtel Uville

29 août 2019 - Par Marie-Ève Garon

  • Ouverture officielle : 1er novembre 2019
  • Nombre de chambres : 33
  • Propriétaires : Silvio Sicoli et Gino Melatti Jr. (Groupe hôtelier Épik Collection)
  • Vice-président : Daniel Gallant
  • Design : Zabb Design

L’hôtel Uville, avec son approche conceptuelle, ouvrira sous peu ses portes dans le Vieux-Montréal, à quelques pas de la Pointe-à-Callière. L’équipe derrière cette nouvelle enseigne mise sur l’histoire de la ville au cours des décennies ’60 et ’70 pour faire vivre à sa clientèle une expérience immersive hors du commun. Le concept se déploie ainsi autour de l’effervescence de cette période marquante, au cours de laquelle la métropole a subi une véritable révolution.

« Nous avons choisi ces deux décennies parce qu’elles symbolisent le "tout est possible" et qu’elles ont façonné Montréal à plusieurs niveaux, note Daniel Gallant, vice-président d’Épik Collection. Pour nous, ces années-là incarnent plusieurs choses : prise de pouvoir, quête de l’épanouissement, croissance, évolution de l’identité de la métropole... » Encore aujourd’hui, poursuit-il, les Montréalais et les touristes sentent cette vibration positive qui existait à l’époque et qui fait de cette ville un lieu exceptionnel. Ce pan de l’histoire québécoise se retrouvera au cœur-même du concept de l’hôtel Uville, tant dans son décor que dans sa mise en scène.

Le gestionnaire estime que cette proposition plaira autant à une clientèle qui souhaiterait revivre cette époque, qu’à celle qui n’a pas eu cette chance. Le design de style Mid-Century combiné au mobilier, au papier peint et à plusieurs objets de collection modernisés, créent un espace à la fois vintage et contemporain fort intéressant. « On fait un retour dans le temps, mais avec un regard actuel. Zabb Design nous a permis de concrétiser ce retour en arrière. »

Le souci du détail

Le grand défi de ce projet fut sans conteste le développement conceptuel. « Nous avons pris cet exercice très au sérieux. Nous avons été chanceux puisque Karine Lanoie-Brien, qui avait énormément travaillé au sujet des 50 ans de l’Expo, nous a ouvert des portes : archives de Montréal, archives canadiennes, ONF… Elle a rédigé, avec son ami, l’historien Roger Laroche, une centaine de pages sur cette période de l’histoire. » Grâce à eux, le Groupe a par ailleurs réussi à mettre la main sur une grande quantité d’images exclusives et plus de 100 artefacts qui seront exposés dans l’hôtel.

Une application a également été développée spécifiquement en lien avec le concept. « Par le biais de l’ONF, nous avons plus de 200 films relatifs à cette période qui seront disponibles sur l’application. » Les concierges du nouvel établissement sont également invités à faire des liens avec cette tranche d’histoire qui perdure encore aujourd’hui.

Le Groupe poursuivra son développement au cours des prochains mois, avec l’hôtel Lux, situé dans une ancienne banque de la rue Saint-Jacques, à Montréal. « Le concept de cet établissement de 37 chambres s’articulera autour de la lumière (le terme "lux" en latin signifie "lumière"). Ce sera quelque chose d’extraordinaire et de complètement nouveau. On n’a encore rien vu de ce genre ici, pour le moment. »

(Photos fournies par Épik Collection)

Hôtel Uville , 204, Place d’Youville, Montréal :

Pour suivre Épik Collection :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.