dark_mode light_mode
 

Un nouveau label d’« aide à la déconnexion numérique » pour l’hôtellerie

 
17 juin 2024
Crédit photo: Manoir D'Youville

L’entreprise spécialisée en bien-être numérique Vivala a lancé un label spécifiquement destiné aux établissements des industries du tourisme et du bien-être au Québec, « Aide à la déconnexion numérique ». L’initiative vise à sensibiliser les organisations sur cet enjeu et à mettre en lumière celles qui s’engagent envers la déconnexion numérique durable.

« Le label fera en sorte que les organisations aient une reconnaissance et sera une garantie, pour la clientèle des établissements, de se retrouver dans un endroit où la déconnexion, mise en pratique concrètement, est au cœur des valeurs de l’établissement », explique Laurie Michel, fondatrice et présidente de Vivala, dans un communiqué.

En effet, selon le rapport Tendance industrie tourisme au Québec de 2022, 46% des clients veulent que leur prochain séjour apporte le bonheur et favorise leur bien-être mental, 42% aspirent à un voyage qui leur procurera un sentiment d’accomplissement, et 22% prévoient de passer moins de temps devant un écran et profiter de l’instant présent.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Comité d’expert en tourisme

Les entreprises choisissent d’abord le niveau auquel elles s’engagent – Découverte, Excellent ou Élite –, chacun comportant cinq exigences à remplir.

Ces exigences concernent la gestion du bruit numérique, la solution de remplacement aux écrans, l’évasion sensorielle, la formation des équipes pour faciliter la déconnexion numérique, ainsi que l’engagement à favoriser le tourisme lent. Le label répond à cinq des objectifs de développement durable de l’ONU et aux principes du slow tourisme.

« Pour développer le référentiel du label, j’ai composé un comité consultatif complémentaire à mon expertise en bien-être numérique et en certification de marque, indique Laurie Michel. Je me suis entourée d’expertes en tourisme, en tourisme durable, en tourisme bien-être et en agrotourisme. »

Les organisations détenant le Label Vivala doivent s’engagent sur les exigences de la Charte de la déconnexion numérique durable en proposant à leur clientèle les points suivants :

  • espace accessible sans bruit technologique
  • activités idéales pour la déconnexion
  • stimulation des 5 sens par le lieu et/ou prestations
  • les équipes sont formées à l’hyperconnectivité.

Deux établissement labellisés

Un projet pilote a mené deux établissements à obtenir le label : le Manoir D’Youville, centre de villégiature situé sur l’île Saint-Bernard à Châteauguay, en Montérégie, et Le Centre de l’Hêtre, qui propose des dômes, des tipis, des chalets et des yourtes à Lac-Beauport dans la Capitale-Nationale, ont chacun obtenu le niveau Découverte.

Parmi les actions mises en place pour une meilleure déconnexion de ses clients, le Manoir D’Youville a ainsi banni les télévision dans ses 114 chambres, donné accès à un parc faunique et à des retraites de bien-être, et formé son équipe administrative à l’enjeu de l’hyperconnectivité.

« On est fier que notre établissement favorise la déconnexion, affirme le Manoir sur ses réseaux sociaux. La formation sur l’hyperconnectivité et la déconnexion numérique nous a inspirés et a été très appréciée des employés. »

De son côté, le Centre de l’Hêtre n’offre pas de wifi, propose des activités de bien-être, de ralentissement de type slow life ainsi que des séances d’écopsychologie, et est en train de former son équipe sur l’hyperconnectivité.

Mots-clés: Québec (province)
Tourisme
Hôtellerie

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #28
0.77 %arrow_drop_up
-0.04 %arrow_drop_down
-2.04 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici