Un contexte doublement favorable aux hôteliers montréalais, selon l’AHGM

12 février 2019

Après une année 2018 quelque peu mitigée (hausse de l’achalandage mais baisse du taux d’occupation et du revenu par chambre), les hôteliers montréalais devraient, en 2019, profiter d’un certain retour au calme en termes de construction hôtelière et du succès croissant des croisières internationales, croit Eve Paré, PDG de l’Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM), dans une analyse reprise par Les Affaires.

Pour expliquer les résultats enregistrés l’an dernier, Eve Paré souligne que l’offre dans la métropole s’était accrue de quelque 2 000 chambres. « La réouverture de l’hôtel The Queen Elizabeth, combinée à l’inauguration de nombreux autres, des chaînes Alt, Holiday Inn et Marriott notamment, se sont fait sentir », notent Les Affaires.

« Les choses devraient se passer autrement en 2019, une année qui s’annonce moins mouvementée sur le plan de la construction hôtelière qu’en 2017 et 2018, poursuit le journal. Le seul grand projet en construction actuellement est celui de l’hôtel de 160 chambres de l’enseigne Four Seasons, rue De la Montagne, au centre-ville de Montréal. »

La responsable de l’AHGM compte également sur l’essor des croisières internationales (le nombre de passagers internationaux accueillis à Montréal a franchi l’an dernier la barre symbolique des 100 000, en hausse de 10 % en un an). « Comme Montréal constitue pour la plupart des navires un port d’embarquement et de débarquement, les croisiéristes ont l’habitude d’en profiter pour séjourner deux nuitées en moyenne dans des hôtels montréalais. »

Pour suivre l’Association des Hôtels du Grand Montréal :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.