Trop de bugs, trop d’erreurs : Un hôtel japonais licencie la majorité de ses robots

24 janvier 2019

Voici bientôt deux ans, l’hôtel Henn Na, situé sur l’île japonaise de Kyushu, intriguait la plupart des médias du globe : l’établissement prévoyait en effet devenir le premier hôtel (presque entièrement) géré par des robots.

Mais l’expérience a fait long feu et les responsables de l’hôtel ont décidé de faire quelques pas en arrière, de se séparer de la plupart de leurs robots et de réembaucher des humains, souligne le quotidien français Le Figaro. « Loin de faciliter la tâche, les machines nécessitaient sans cesse du renfort humain à cause de leurs erreurs. Pire : certains faisaient parfois vivre à la clientèle un véritable calvaire. L’un des clients se voyait ainsi sans cesse réveillé en pleine nuit par l’un des robots assistants de sa chambre, baptisé Churi. Celui-ci confondait ses ronflements avec une sollicitation vocale et répétait sans cesse : "Pardon, je ne suis pas sûr d’avoir compris". Le client n’aurait jamais trouvé le moyen d’éteindre l’appareil et Churi compte aujourd’hui parmi les robots licenciés. »

Dans les colonnes du Wall Street Journal, un responsable du groupe hôtelier indique que le personnel humain devait fréquemment voler au secours des robots, recharger leurs batteries et corriger leurs erreurs. En outre, les machines installées « se sont vus vite dépassées par certaines avancées technologiques, comme celles des assistants vocaux Siri, Google Home ou Alexa ».

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.