brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Tim Hortons se modernise pour gagner des parts de marché

 
12 février 2021
Crédit photo: Wikimédia

Tim Hortons modernise son service au volant et améliore les produits de son menu de base dans l’espoir de conquérir les consommateurs alors que l’économie commence à rouvrir, ont indiqué jeudi les dirigeants de la société mère de la chaîne de cafés. Cette attention au positionnement de la chaîne du café afin qu’elle se développe pendant la reprise post-pandémique survient alors que les routines quotidiennes des consommateurs sont toujours perturbées par les restrictions liées à la COVID-19, ce qui continue de nuire aux ventes.

Restaurant Brands International (RBI), qui exploite les enseignes de restauration rapide Tim Hortons, Burger King et Popeyes, a enregistré des bénéfices et des revenus en baisse au quatrième trimestre, par rapport à la même période un an plus tôt. Dans l’ensemble, les ventes des trois marques ont diminué de 8,6 % sur un an.

Tim Hortons a vu les ventes de ses cafés ouverts depuis au moins un an chuter de 11 %, alors que les habitudes quotidiennes comme s’arrêter pour prendre un café et un beigne avant le travail ou un chocolat chaud après la pratique du hockey continuaient d’être entravées par les confinements et les couvre-feux. « Les routines restent en suspens pour bon nombre de nos clients, a souligné le chef de la direction de Restaurant Brands, Jose Cil, lors d’une conférence téléphonique. Le petit-déjeuner reste fortement impacté chez Tims Canada. »

Mais la société a investi massivement dans la mise à niveau des offres de base de Tim Hortons, dans le cadre de son plan de « retour aux sources ». La chaîne de café a introduit de nouvelles cafetières, de nouveaux filtres à eau, un nouveau café de torréfaction foncée, des œufs frais, de nouveaux sandwichs pour le déjeuner et des alternatives aux produits laitiers.

Menus numériques

Restaurant Brands déploie également davantage de tableaux de menus numériques pour son service au volant, actuellement installés dans environ la moitié de ses cafés canadiens qui offrent le service au volant. « Nous ne pouvons pas contrôler le virus et nous ne pouvons pas contrôler le confinement, mais nous pouvons certainement contrôler l’expérience que nos franchisés ou nos équipes et nos clients ont chaque jour dans l’entreprise, a expliqué Jose Cil. Nous estimons que nous serons bien placés lorsque les choses commenceront à rouvrir, pour être en mesure de décrocher davantage de parts du marché et de continuer à faire croître l’entreprise au Canada à long terme. »

Les tableaux de menu numériques ouvrent la porte à de nouvelles façons, pour la chaîne de cafés, d’améliorer le service à la clientèle en utilisant les informations des consommateurs pour déterminer ce qu’ils affichent, a expliqué le chef des services corporatifs de Restaurant Brands, Duncan Fulton. Les menus peuvent intégrer le programme de fidélité de la chaîne et ajouter des capacités de paiement, ce qui rend le service au volant plus personnalisé et plus rapide, a-t-il poursuivi.

« Cela nous donne un outil de marketing vraiment puissant pour être en mesure de mieux personnaliser les offres pour nos clients", a affirmé M. Fulton lors d’une entrevue, soulignant qu’un tiers des adultes canadiens étaient membres du programme de fidélisation de Tim Hortons. Nous avons également beaucoup appris sur la façon dont nous pouvons simplifier ces tableaux de menus numériques pour vraiment cibler et personnaliser les messages que vous voyez en fonction de vos habitudes d’achat précédentes. »

Le chef de l’exploitation de Restaurant Brands, Josh Kobza, a indiqué aux analystes que les ventes numériques de Tim Hortons avaient représenté 23 % des ventes totales au Canada au cours du trimestre, soit plus du double de ce qu’elles étaient il y a un an. De plus, les ventes de livraisons de Tim Hortons ont été multipliées par environ 14 fois, a-t-il souligné. « Cette dynamique soutenue renforce notre conviction que la vague d’adoption numérique que nous avons vue après le début de la pandémie représentait un changement radical dans la manière dont nos clients interagissent avec nos marques et dans la façon dont nous les servirons à l’avenir », a-t-il affirmé lors de la conférence téléphonique.

« Nous savons que des milliards de dollars reviendront dans le secteur de la restauration à mesure que les mesures de confinement seront levées et que nous progresserons dans la vaccination, a ajouté M. Fulton. Nous croyons fermement qu’aucun restaurant au pays n’est mieux placé pour sortir de la COVID que Tim Hortons. » En outre, le service au volant de la chaîne de café a mieux performé tout au long du trimestre, avec des ventes à peu près stables par rapport au même trimestre de l’année dernière.

Profits et revenus en baisse

RBI a annoncé jeudi une hausse de 1 cent US de son dividende trimestriel, pour le porter à 53 cents US par action. Restaurant Brands a fait état d’un profit net attribuable aux actionnaires ordinaires de 138 millions $ US, soit 30 cents US par action, pour le trimestre clos le 31 décembre. En comparaison, la société avait engrangé un bénéfice de 255 millions $ US, ou 54 cents US par action, pour la même période en 2019.

Les revenus ont totalisé 1,36 milliard $ US, en baisse par rapport à ceux de 1,48 milliard $ US de la même période un an plus tôt. Sur une base ajustée, Restaurant Brands a réalisé un bénéfice de 247 millions $ US, soit 53 cents US par action, pour son plus récent trimestre, ce qui se comparait à un profit ajusté de 351 millions $ US, ou 75 cents US par action, un an plus tôt.

(Avec La Presse Canadienne)

Mots-clés: Canada
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).