Taxes foncières : Pour le PLQ, le gouvernement doit offrir un remboursement

 
22 octobre 2020

Alors que les hôteliers à bout de souffle lancent un nouvel appel à l’aide, le Parti libéral du Québec demande au gouvernement de fournir à ces derniers une bouffée d’air en remboursant aux municipalités les taxes foncières pour l’année en cours. Cette dépense d’un peu plus de 200 millions de dollars profiterait à tous les propriétaires d’hôtels au Québec, peu importe la taille de l’entreprise, et de sa provenance, pouvait-on lire dans un article du journal Le Soleil paru ce jeudi.

« On nous annonçait hier (mercredi) que 77 % des hôteliers ne pensent pas pouvoir survivre d’ici les 12 prochains mois si rien n’est fait », arguait jeudi matin, Isabelle Melançon députée libérale et porte-parole de l’opposition officielle en matière de tourisme, lors de la mêlée de presse.

Après une saison estivale désastreuse partout au Québec pour les hôteliers, les taux d’occupation actuels qui oscillent entre 3 % et 5 % ne pourront éponger le manque à gagner de 500 millions de dollars pour la grande région de Montréal et de 125 millions de dollars pour celle de Québec, expliquait la députée.

Isabelle Melançon rappelle qu’environ 7 hôtels sur 10 au Québec appartiennent à
des Québécois. Même certains établissements qui opèrent sous certaines grandes bannières peuvent être de propriété québécoise, à titre de franchise. Mais même pour les autres 30 %, les libéraux croient que la même aide devrait être au rendez-vous, afin de préserver les 44 000 emplois directs du milieu de l’hôtellerie.

(Crédit photo : Pixabay)

Lire l’article intégral ici.

Mots-clés: Québec (province)
Tourisme
Revue de presse
Hôtellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).