brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Sushi Taxi multiplie les marchés pour son expansion

 
6 août 2021 | Par Sophie Poisson
Crédit photo: Groupe Sushi Taxi

Après trois années de recherche, le Groupe Sushi Taxi a ouvert mi-juin une nouvelle succursale à Bromont et complète ainsi l’axe Montréal-Sherbrooke en se positionnant en face du golf et de l’hôtel, en direction de la station de ski. « L’environnement économique de Bromont est très atypique : les gens y vont aussi bien pour faire du ski l’hiver que du golf ou des jeux aquatiques l’été, souligne le président, Emmanuel Thielbin. Comme dans tout bien-être, ils ont besoin de s’asseoir, donc la salle à manger se justifie complètement et ceux qui y vivent à l’année peuvent prendre " à emporter " ou se faire livrer. »

L’entreprise qui fait plus de 85 % de ses chiffres d’affaires en ligne fait appel à des prestataires intégrés pour la livraison. « On a vu l’émergence des Uber Eats il y a environ 5 ans. On s’est dit qu’il y avait une vraie tendance, qu’ils allaient prendre des marchés et que les gens allaient consommer des services, en plus des produits. Maintenant, les consommateurs partent du principe que lorsqu’ils achètent un produit, c’est un prérequis qu’il soit bon. Tout ce qui touche à son environnement : le service et l’expérience client, délocalisés par rapport à un point de vente, on a parié dessus il y a 5 ans déjà », insiste le président.

La culture d’entreprise repose sur l’engagement environnemental, social, sociétal et économique. Elle promeut entre autres la parité hommes-femmes et l’équité salariale ou encore l’approvisionnement en pêche durable pour les ingrédients et en matériaux biodégradables pour les emballages. « Le Groupe Sushi Taxi, c’est d’abord une réunion d’individus d’entreprise, une responsabilité dans l’environnement économique dans lequel elle évolue, affirme Emmanuel Thielbin. Et une fois que ces fondamentaux sont positionnés, il y a le produit qui est relativement premium parce que, ayant opté pour du qualitatif versus du quantitatif, on est aujourd’hui la dernière grande chaîne indépendante du Québec. Les clients, surtout en période de difficulté, s’y retrouvent beaucoup plus avec du qualitatif, donc ça a aidé notre expansion. »

Croissance de 26 % des ventes en 2020

L’entreprise a augmenté de 30 % son nombre de succursales au cours des cinq dernières années pour arriver à 21 succursales en 21 ans. « Cette croissance était prévue, la COVID-19 nous a stoppés au moins pendant un an. Il a fallu que l’on comprenne les mécanismes du marché qui allaient se mettre en place – ce qu’on subissait, ce qu’il allait devenir, ce qui allait rester - et notre positionnement avec une croissance de 26 % des ventes en 2020, qu’on s’assure que nos succursales soient calibrées pour pouvoir l’absorber. » La demande est donc présente, mais le défi résiderait dans la main-d’œuvre et la production.

Brossard, Abitibi, Ste-Julie, Rosemère et Chicoutimi : cinq nouvelles franchises sont prévues cette année, dont la plupart seront ouvertes par des franchisés actuels. « Ce qui nous plaît dans la franchise, c’est la coresponsabilité : lorsqu’on a un franchisé qui joue avec son propre investissement, il est un peu plus sensibilisé qu’un simple employé. Elle nous permet aussi d’aller beaucoup plus vite pour nous étendre sur un territoire. En tant que franchiseur et propriétaire de 12 restaurants en interne, on a le temps d’essayer nos modèles économiques et nos produits, avant de les déployer », s’enthousiasme le président. L’objectif est de doubler le nombre d’adresses d’ici deux ans et de s’installer en Ontario. Des pourparlers sont en cours avec un développeur de franchises à Kingston.

Pour suivre le Groupe Sushi Taxi :

Mots-clés: Québec (province)
Ouverture/rénovation
Gestion
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).