dark_mode light_mode
 

Surabondance des publicités visant les enfants dans les restaurants

 
21 mars 2023
Crédit photo: Denny Müller / Unsplash

D’après une nouvelle recherche de l’Université de Waterloo, la publicité sur les aliments et les boissons à faible valeur nutritive s’adressant aux enfants est omniprésente aux points de vente dans l’ensemble du pays. Compilant des données obtenues dans plus de 2000 restaurants et 800 magasins qui commercialisent des produits alimentaires, elle expose la façon dont les fabricants emploient des douzaines de tactiques pour faire de la promotion directement auprès du jeune public.

Financé par Cœur + AVC, le rapport révèle que la technique de marketing la plus souvent utilisée est l’emploi de styles et de thèmes enfantins, suivie par l’utilisation de personnages associés à des marques. « Les publicitaires utilisent des couleurs vives, des images et d’autres éléments stylistiques qui sont couramment liés à l’enfance, comme la magie, l’aventure et les animaux de zoo, explique Leia Minaker, Ph. D., professeure agrégée à l’Université de Waterloo et autrice du rapport, dans un communiqué. Nous avons observé ces thèmes et ces images à de nombreux endroits, y compris sur un tiers des réfrigérateurs à boissons et les deux tiers des réfrigérateurs à crème glacée. »

Une publicité visible tant à l’extérieur qu’à l’intérieur

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

La quantité de messages publicitaires sur des aliments et des boissons à faible valeur nutritive est jugée considérable. La moitié se situe à l’extérieur des magasins et 41 % de ceux présentés à l’extérieur des restaurants avaient été conçus à l’aide d’au moins une technique de marketing visant les enfants. À l’intérieur, ils se retrouvent sur des étalages placés au milieu des allées présentant des thèmes enfantins et des personnages associés à des marques. En moyenne, neuf de ces étalages ont été notés par magasin.

Les caisses sont aussi considérées comme un emplacement de choix pour ce type de publicité, étant donné que les articles sont présentés à la hauteur de leurs yeux et qu’ils sont à leur portée. D’après le rapport, presque tous les magasins (84 %) offraient aux caisses de la gomme à mâcher et des bonbons, tandis que seulement 6 % offraient des fruits et 2 % des légumes.

« On a observé dans le cadre de cette recherche menée au pays une proportion élevée de messages publicitaires s’adressant aux enfants, tant dans les magasins que dans les restaurants, souligne Doug Roth, chef de la direction de Cœur + AVC, dans un communiqué. Il est donc évident que les politiques visant à restreindre la publicité sur les aliments et les boissons à faible valeur nutritive ciblant les jeunes doivent inclure la publicité au point de vente. Cette mesure est promise depuis longtemps par le gouvernement fédéral. »

Au pays, l’apport calorique quotidien des enfants de 9 à 13 ans provient à près de 60 % d’aliments ultra-transformés riches en sel, en sucre et en gras saturés. Cet apport est plus important que dans n’importe quel autre groupe d’âge.

Mots-clés: Canada
Marketing
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #21
-7.44 %arrow_drop_down
0.11 %arrow_drop_up
0.14 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici