Moqueries envers un bègue : Starbucks à nouveau pointée du doigt

6 juillet 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

Quelques semaines après avoir été critiquée pour des faits à caractère raciste, la chaîne Starbucks se retrouve, une fois encore, sur le banc des accusés. L’employée d’un établissement de Philadelphie s’est en effet moquée d’un client atteint de bégaiement, rapporte le site Eater. Comme le veut la tradition, elle a inscrit sur le gobelet le prénom du consommateur, Sam, mais en n’hésitant pas à y ajouter quelques lettres pour indiquer SSSAM.

Alors que la photo du contenant faisait, évidemment, le tour des réseaux sociaux, le jeune homme contactait le service-client de Starbucks qui, en guise d’excuses, lui envoyait un « courriel standardisé » et une carte-rabais de 5$...

Alertés, les responsables de Starbucks ont finalement contacté Sam pour lui présenter des excuses « plus directes ». « Nous n’avons aucune tolérance vis-à-vis de la discrimination, rappelait un porte-parole de l’enseigne. Offrir un rabais de 5$ n’était sans doute pas la bonne manière de gérer ce genre de dossier. »

Quant à l’employée, elle ne fait plus partie du personnel de l’établissement.

(Photo prétexte / pexels)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.