brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Sirha Lyon 2023 : les produits sont à l’honneur

 
23 janvier 2023 | Par Caroline Devillers
Crédit photo: Sirha Lyon

Le salon de la restauration Sirha Lyon, organisé du 19 au 23 janvier à Lyon (France), est l’un des évènements les plus importants dans le monde de la gastronomie. Il rassemble les meilleurs chefs, professionnels de la restauration et fournisseurs du secteur pour partager leurs idées et leurs tendances. Cette année, 4 700 exposants et marques étaient présent sur place. Les visiteurs ont pu y découvrir les dernières avancées en matière de cuisine, de design de restaurants et de technologies de pointe.

« C’était un évènement qu’on attendait, commente Robert Dion, fondateur et éditeur de HRImag qui s’est rendu sur place la semaine dernière. Après plusieurs années de pause puisque la dernière édition s’est tenue en 2021 -, tout le monde était de retour. Cette édition était vraiment tournée sur les produits et la qualité des produits. Le Sirha Lyon c’est un évènement comme aucun autre, c’est le royaume des chefs. On voit qu’en France et plus largement en Europe, il existe une culture de la compétence et de la qualité qu’on devrait apprendre à maitriser »

Apprendre de ce qui se fait ailleurs

Le Sirha Lyon se présente sous la forme de pavillons qui regroupent les innovations, les pâtisseries, les viandes, les designs, et bien d’autres. L’objectif est de présenter le plus possible de produits et de savoir-faire sous un même toit, et ce, par des professionnels venus des quatre coins du monde. Un atout selon Robert Dion pour que les Québécois qui souhaitent se rendre puissent en ressortir avec davantage de connaissances sur ce qui se fait ailleurs.

Sur place, aux stands, se trouvent des chefs qui travaillent en direct devant les visiteurs pour montrer comme travailler un produit et en faire découvrir. Lors de cette 21e édition, le produit phare était le caviar, souvent considéré comme haut de gamme et qui s’est démocratisé lors de cet évènement. « Tout ça est fait avec beaucoup d’émotion, beaucoup d’amour pour le produit. On sent que les chefs sont là pour faire partager leur savoir et c’est différent de ce qu’on peut voir d’habitude dans d’autres salons. »

De plus, sur place, il est possible de se promener au stand des innovations qui présente les dernières nouveautés culinaires au public. Cette année, un produit québécois, une huile de caméline torréfiée de la marque Signé Caméline, a même remporté le prix innovation du Sirha Lyon. À ce même stand, se trouvaient aussi des pois chiches verts, du saumon végétalien ou encore de la purée de basilic. « Ce qu’on voit surtout avec les produits nouveaux c’est qu’il y a beaucoup de reprises de vieux produits conditionnés où préparées autrement, explique Robert Dion. Aujourd’hui, la façon de conserver, de conditionner certains produits nous permet de les démocratiser puisqu’avant leur durée de vie était plus courte. »

Des concours renommés

Le Sirha Lyon offre également la possibilité aux visiteurs d’assister à plusieurs compétitions renommées mondialement. Lors de la finale du Bocuse d’Or, qui s’est déroulée les 22 et 23 janvier, 24 nations se sont opposés dans plusieurs catégories.L’équipe du Canada, menée par Samuel Sirois et représentée par Gilles Herzog, Alvin Leung et Léandre Legault-Vigneault, s’est placée à la 11e place du classement. Cette année c’est le Danemark qui a tiré son épingle du jeu en remportant la compétition devant la Norvège et la Hongrie, les deuxième et troisième à l’arrivée.

Pour la première fois, la compétition comportait une épreuve dédiée à l’importance de la nutrition des enfants à travers le monde. Dans ce cadre, les chefs ont dû créer un menu à base de moelle et inclure un œuf par portion dans leur recette. C’est la France qui a gagné cette première édition de l’épreuve Nourrir les enfants.

La finale de la Coupe du Monde de la Pâtisserie se déroulait aussi au Sirha Lyon et a eu lieu hier. L’équipe canadienne a remporté le prix spécial écoresponsable et s’est classée au 10e rang de la compétition face à 19 autres pays. L’équipe était composée de Patrick Bouilly, professeur de pâtisserie à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) et spécialiste du sucre, de Daniel Garcia, coordinateur de la formation professionnelle à l’ITHQ qui tenait le rôle de président d’équipe, de Ross Baisas, expert en sculpture sur glace et de Jacob Pelletier, maître chocolatier.

La Coupe du Monde de la Pâtisserie a fait la promotion, tout au long de la compétition, d’une pâtisserie plus durable, responsable et respectueuse de l’environnement. Le prix spécial écoresponsable est attribué depuis 2017 à l’équipe s’étant démarquée dès ses entrainements avec la mise en place d’actions concrètes entourant le développement durable, notamment quant aux origines et à la sélection des matières premières, à la réduction du gaspillage alimentaire, à la redistribution des produits utilisés et transformés, etc.

À lire aussi : Le Canada se qualifie pour la finale du Bocuse d’Or

Mots-clés: International
Concours
Événement
Produit / Accessoire
Distinctions
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2023 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).