brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Simon Renaud : « Travailler avec les producteurs locaux à un niveau exponentiel »

 
25 mars 2022 | Par Sophie Poisson
Crédit photo: Kesnel-Charles Pelletier

Simon Renaud est devenu chef exécutif chez Capital HRS, le traiteur exclusif du Centre des congrès de Québec. Une nouvelle expérience pour celui qui a passé six ans au Hilton Québec à titre de chef exécutif et participé au renouveau du restaurant Cabu. « On a eu une phase pas facile avec la COVID-19, mais maintenant les gens ont tellement hâte de se rassembler ! Je vois ce nouveau poste comme un beau défi à relever, s’enthousiasme le chef. Je vais aussi amener ce que j’ai toujours eu à cœur : travailler avec les producteurs locaux, mais à un niveau exponentiel. »

Il est habitué aux événements, toutes tailles confondues. Son poste de chef exécutif chez Hyatt à Montréal, où il a travaillé pendant six ans, l’a par exemple amené à participer au gala des prix Gémeaux ou encore au Super Bowl 2013 à La Nouvelle-Orléans. « Chaque événement est unique : ça dépend de la thématique, de la clientèle, du budget... On peut tellement s’éclater et être impressionné. Ce qui est amusant, c’est que ce n’est pas routinier », explique Simon Renaud.

Chez Capital HRS, il est entouré en cuisine d’une trentaine d’employés, ce à quoi il était habitué avec son précédent emploi. Mais la façon de travailler est différente : « Je peux me concentrer sur les événements, je n’ai pas à diluer la production avec un restaurant ou un service aux chambres. »

Des saveurs locales au menu

Le chef est en train de finaliser la première ébauche de son premier menu basé sur les saveurs locales. « Je fais déjà du sur-mesure et je sais que je vais en avoir beaucoup parce que la clientèle d’affaires voit de tout à travers le monde, donc il faut se réinventer à chaque fois, affirme-t-il. Au Québec, on a tellement de beaux produits que c’est facile de créer. »

Il va donc solliciter les producteurs locaux avec qui il a travaillé dans le passé et ceux avec qui le Centre des congrès faisait déjà affaire. Avec une moyenne de 6 000 couverts par jour, il va adapter son approche. « Avant d’écrire le nom d’un producteur, d’un éleveur ou d’un aliment, je vais discuter avec lui pour savoir combien de temps à l’avance je devrais passer commande. Je vais faire avec ce qu’il peut me proposer, et quand ce ne sera pas possible j’irai chercher une saveur différente dans l’assiette. Mais il y aura toujours une signature locale ! », insiste Simon Renaud.

Il travaille notamment sur deux projets : des jardins en collaboration avec l’Université Laval - qui se retrouveront entre le Hilton Québec et le Centre des congrès -, et un jardin en bacs avec Les Urbainculteurs sur le toit du Centre des congrès, qui accueille déjà des ruches. Pour être toujours au plus local.

Pour suivre le Centre des congrès de Québec :

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Événements
Chefs
Services institutionnels
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).