Secteur hôtelier : L’industrie pourra-t-elle récupérer ses employés ?

 
18 septembre 2020

Des hôteliers montréalais qui espéraient une reprise de leurs activités ont dû se résoudre à licencier plus de 700 employés, selon le plus récent relevé du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, apprenait-on dans un article de La Presse paru ce vendredi. Du côté de la région de Québec, l’Association hôtelière calcule que près de 3 800 emplois seront perdus d’ici le mois d’octobre.

La Loi sur les normes du travail prévoit que, lorsqu’une mise à pied temporaire dure plus de six mois, l’employeur est dans l’obligation d’envoyer un préavis de licenciement collectif au Ministère. « Je ne peux pas faire de promesses. Tant qu’on n’a pas de vaccin et que les frontières ne sont pas ouvertes, la reprise des activités, on s’attend à ce qu’elle soit longue », admet Eve Paré, présidente-directrice générale de l’Association des hôtels du Grand Montréal dans cette entrevue accordée à La Presse.

Dans ces circonstances, l’industrie pourrait perdre des employés, selon elle. « J’ai l’impression qu’on peut en perdre pas mal. Est-ce qu’on va être capables de les récupérer ? C’est un risque », dit-elle en faisant référence aux travailleurs qui s’occupent des services d’entretien. En ce qui concerne les banquets, elle souligne que plusieurs travaillent désormais dans les cuisines institutionnelles, notamment dans les hôpitaux.

(Avec La Presse/ Crédit photo : Pixabay)

Mots-clés: Québec (province)
Revue de presse
Hôtellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).