Rosaire Guérard : 60 ans de règne au Reine Elizabeth

 
26 mars 2018 | Par Katherine Boisvert

De l’ouverture officielle le 15 avril 1958 aux visites de la Reine Elizabeth II en passant par les soirées spectaculaires du Beaver Club, Rosaire Guérard a passé six décennies au service du Reine Elizabeth. Retour sur la carrière du doyen du célèbre hôtel.
 
Le 3 mars 1958, Rosaire Guérard entame sa première journée au Reine Elizabeth sans se douter qu’il allait y passer les 60 prochaines années. Il travaille d’abord à l’entretien ménager pendant trois ans, puis est engagé en qualité d’électricien pour les banquets et la maintenance. « J’aime les clients et la clientèle m’apprécie, affirme-t-il. Je me suis toujours occupé des clients, c’est mon devoir. »

Des célébrités de passage

Fidel Castro, la Reine Elizabeth II, John Lennon et Yoko Ono : de nombreux visiteurs célèbres sont descendus au Reine Elizabeth durant leur passage à Montréal. Mais c’est sans contredit les quatre séjours de la reine qui ont le plus marqué Rosaire Guérard. « Je m’occupais d’installer des micros », souligne-t-il.

Au cours des ans, l’hôtel a aussi reçu d’importantes délégations, notamment lors de l’Expo 67 et des Jeux olympiques de 1976. « On a aussi fait une convention du Commonwealth, on avait tous les pays représentés, se rappelle Rosaire Guérard. Chaque pays avait sa chambre et il fallait s’inscrire chaque fois qu’on entrait sur l’étage. »

Lors d’événements importants et du passage de célébrités, l’électricien a parfois dû se faire discret… et garder des secrets d’État. Il a d’ailleurs eu un rôle à jouer au cours de la Crise d’octobre en 1970, alors que le premier ministre Robert Bourassa avait établi son quartier général au Reine Elizabeth. « Je me suis occupé personnellement de M. Bourassa, se remémore Rosaire Guérard. C’est moi qui l’enregistrais, car il n’y avait aucun journaliste qui pouvait être présent. »

Des chevaux, un ours et un éléphant !

Au fil des ans, Le Reine Elizabeth a été l’hôte des repêchages de la Ligue nationale de hockey et des festivités de la Coupe Grey. Rosaire Guérard se rappelle d’ailleurs que lors de ces festivités, des chevaux couchaient à l’arrière de l’hôtel. « On les a même déjà promenés dans le lobby. »

Parmi les moments les plus mémorables de ses six décennies à l’hôtel, l’électricien note encore les événements grandioses organisés au Beaver Club les derniers vendredis de janvier. Rosaire Guérard se remémore d’ailleurs un soir où un ours a refusé d’embarquer sur son char allégorique. « L’ours ne voulait rien savoir, se souvient l’électricien. J’ai réussi à l’attirer avec un vaporisateur qui sentait le sapin. »

Dans le cadre d’une de ces soirées, le Beaver Club a même fait venir un éléphant dans la salle de banquet. « À 2 h du matin, on l’a dirigé vers l’ascenseur et quand il a vu la porte s’ouvrir, il est parti à reculons, se rappelle Rosaire Guérard. Il ne voulait pas retourner dans l’ascenseur. Alors on l’a fait descendre par l’escalier jusqu’au lobby et on l’a fait sortir par la porte d’entrée ! »

Changement de chaînes

Au cours des 60 dernières années, Rosaire Guérard a vu passer plusieurs changements de chaînes hôtelières : du Canadian National au Hilton en passant par le Canadien Pacifique puis Fairmont et AccorHotels... « Il a fallu s’adapter… » Le doyen du Reine Elizabeth a également assisté à quelque changements de décor, dont les rénovations de 2016 qui ont entraîné la fermeture de l’hôtel pendant un an. « J’avais vu deux-trois transformations, mais celle-là est extraordinaire », souligne-t-il.

Toujours prêt à retrousser ses manches et à aider ses collègues, Rosaire Guérard adore également faire plaisir aux enfants. Il a d’ailleurs fait le Père Noël lors des fêtes organisées pour les employés et leur famille. « Je rentrais par le toit sur une nacelle », se souvient-il.

Marié au Reine Elizabeth depuis 60 ans, Rosaire Guérard a également épousé une Élisabeth il y a près de 58 ans. Et même s’il a passé l’âge de la retraite depuis bien longtemps, le doyen du légendaire hôtel travaille encore quatre jours par semaine. « Ça me tient en santé ! »

Pour suivre Fairmont Le Reine Elizabeth :

Mots-clés: 06 Montréal
Anniversaire
Entrevue
Hôtellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).