brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Repas en CHSLD : le gouvernement s’associe avec l’ITHQ

 
4 février 2022
Crédit photo: Pexels

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé que le Ministère s’associe à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) pour améliorer l’offre alimentaire en CHSLD, incluant les maisons des aînés et maisons alternatives. Un mandat d’audit a été confié à l’ITHQ afin de valider la performance des opérations directement sur le terrain et ainsi identifier des pistes d’amélioration qui seront effectuées au fur et à mesure.

Cette association s’inscrit dans une série d’actions prévues dans un plan d’amélioration de l’offre alimentaire. Ainsi, le gouvernement du Québec veut « poser des gestes concrets pour améliorer la qualité des repas » des résidents dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), en tenant compte de leurs besoins nutritionnels, de leurs goûts, de leurs préférences et de leur histoire.

Le plan d’amélioration de l’offre alimentaire en CHSLD se décline autour de quelques axes principaux : améliorer les processus actuels, de la préparation des plats à leur consommation par les personnes hébergées, soutenir des initiatives améliorant la qualité des repas servis aux personnes hébergées, procéder à une amélioration continue de « l’expérience client » en alimentation, et déployer les bonnes pratiques en offre alimentaire dans les maisons des aînés et maisons alternatives, dès leur ouverture à partir de l’automne 2022.

« Il faut continuer d’agir efficacement et sur tous les leviers disponibles afin de faire des CHSLD, des maisons des aînés et maisons alternatives des milieux de vie qui sont respectueux de la dignité de la personne et qui s’adaptent aux besoins diversifiés des résidents, a déclaré Christian Dubé via un communiqué. Avec ce plan d’amélioration de l’offre alimentaire en CHSLD, nous concrétisons l’engagement de notre gouvernement d’améliorer l’expérience des résidents. »

Dans le cadre du financement de 100 millions $ sur cinq ans pour soutenir les initiatives des établissements améliorant la qualité des repas servis aux personnes hébergées, un minimum de 50 % du montant accordé est destiné à l’ajout de ressources humaines en lien avec l’évaluation ou l’intervention concernant les besoins nutritionnels des résidents ou le développement (recettes, offre de mets pour le « manger main », menus, textures adaptées, etc.). Les autres dépenses admissibles concernent l’achat de denrées ou d’équipements permettant l’amélioration de l’activité repas dans les CHSLD.

Le plan d’amélioration de l’offre alimentaire dans les CHSLD, incluant les maisons des aînés et maisons alternatives, s’inscrit en continuité des suivis faits aux recommandations de la Commission de la santé et des services sociaux (CSSS) et aux besoins des résidents de ces milieux de vie et de leurs proches.

Mots-clés: Québec (province)
Services institutionnels
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).