brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Rejoindre les aînés en temps de pandémie

 
5 février 2021 | Par Delphine Jung

Avec la pandémie, l’utilisation des nouvelles technologies est devenue indispensable pour rejoindre les gens. Il en va de même pour les aînés qui déménageront bientôt dans une résidence pour personnes âgées. La chaîne de résidences Chartwell, qui gère 40 établissements au Québec et 200 dans tout le pays, a imaginé une série de conférences virtuelles pour répondre à leurs questions. « Habituellement, les gens viennent nous voir sur place, mais ce n’est plus possible aujourd’hui. Alors nous avons décidé de lancer quatre conférences pour démystifier la vie en résidence », explique Stéphanie Forbes, responsable du contenu chez Chartwell.

Plusieurs experts participent à ces conférences qui se tiennent en Facebook live ou sur YouTube durant environ une heure, et qui sont suivis par une période de questions-réponses grâce au chat. Parmi eux, la psychologue Rose-Marie Charest ou le médecin généraliste à la retraite Gilles Lapointe. « Mme Charest évoque par exemple la situation des proches aidants, tandis que Dr. Lapointe parle plutôt de la manière de gérer au mieux la santé mentale et physique en ces temps de pandémie », détaille Stéphanie Forbes. Deux planificateurs financiers participent aussi aux conférences.

91 % des aînés sont « branchés »

Mais les aînés sont-ils suffisamment connectés pour bénéficier de ces événements ? Selon la responsable du contenu, la pandémie en a obligé plus d’un à s’y mettre. Elle évoque une étude réalisée par l’Académie de la transformation numérique qui rapporte qu’au Québec, depuis le début de la pandémie, 82 % des 65 ans et plus sont désormais « branchés ». En octobre, ce chiffre a même grimpé à 91 %. Les outils qu’ils utilisent le plus sont l’ordinateur et la tablette.

« En observant ces statistiques, on s’est dit qu’il fallait innover pour trouver le meilleur moyen de rejoindre les gens chez eux », ajoute Stéphanie Forbes. Et ces conférences concernent aussi les familles et les proches aidants : « Eux aussi ont beaucoup de questions. Il y a tout un aspect psychologique à ces questionnements. Beaucoup culpabilisent, pensent qu’ils sont capables de gérer et n’osent pas demander de l’aide, sans compter le sentiment d’isolement. »

Pour informer les clients potentiels de ces conférences, Chartwell s’est servie de sa base de données composée de personnes qui ont une fois demandé des renseignements sur ses établissements. « On les appelle pour leur parler des conférences, on les guide », explique Stéphanie Forbes. Les intéressés s’inscrivent et Chartwell leur envoie un courriel de rappel. Elle souligne aussi que les conférences, qui se déroulent tous les jeudis du mois de février, sont toujours disponibles par la suite sur les différentes plateformes, pour que ceux qui n’étaient pas présents lors de leur diffusion en direct puissent tout de même y avoir accès.

(Crédit photo : Chartwell Montgomery)

Pour suivre Chartwell :

Mots-clés: Québec (province)
Technologie
Services institutionnels
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).