Recrutement : mode d’emploi

22 novembre 2014 - Par Stéphane Simard

Pénurie de 55 000 employés en hôtellerie d’ici 2015, 228 000 postes en tourisme qui pourraient rester vacants d’ici 2030, réduction des heures d’ouverture en raison d’un manque de personnel… Les signes ne mentent pas. Inutile de se cacher la tête dans le sable ou d’invoquer le manque de temps ou de ressources. Les établissements d’hôtellerie et de restauration doivent indéniablement rivaliser d’ingéniosité pour recruter de nouveaux employés dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre.

Des attentes différentes

Comme si le manque d’employés ne représentait pas un défi suffisant, il faut en plus composer avec une nouvelle génération de travailleurs qui ont une vision nettement différente du monde du travail. Peu importe l’étiquette qu’on leur appose, vous allez avoir à vivre avec ces employés et cela, que vous les aimiez ou non. Cela implique évidemment de revoir vos méthodes de gestion, mais aussi vos méthodes de recrutement. Comme le mentionne Sylvain Beauregard, recruteur senior est du Canada chez Sodexo : « Les jeunes de la génération Y ont des attentes beaucoup plus élevées tout au long du processus de recrutement, ce qui rend la période d’intégration capitale. »

Se différencier sur le marché de l’emploi

Avant même de s’intéresser aux différentes stratégies pour recruter du personnel, il faut d’abord cerner ce qui différencie votre établissement de ses concurrents sur le plan de la gestion des ressources humaines. De nos jours, les gestionnaires ont parfois l’impression que ce sont eux qui subissent un entretien d’embauche par les candidats pour un poste dans leur établissement. Nous sommes effectivement dans un marché d’acheteurs où les candidats ont le gros bout du bâton, mais il n’est pas nécessaire d’offrir plus pour vous distinguer des autres, mais d’offrir mieux : pas plus d’argent, mais une meilleure expérience. D’où l’importance d’afficher clairement quel type d’employeur vous êtes et quel type de candidat vous recherchez en faisant vivre aux candidats vos valeurs organisationnelles de façon bien concrète le plus rapidement possible et sans fausses promesses.

Internet nuit-il à votre recrutement ?

Sans être la référence numéro un lorsque vient le temps de se dénicher un emploi (les amis étant la source d’information la plus influente), il est clair qu’Internet est devenu un incontournable pour tous les chercheurs d’emploi. Voici donc comment vous démarquer des autres sur votre site Internet :

  • Onglet Carrière dans la partie visible de la page d’accueil
  • Témoignages écrits ou vidéo de véritables employés qui expliquent pourquoi ils sont heureux chez vous
  • Photos montrant vos employés en train de vivre ce qui vous différencie des autres (ex. : photos du dernier événement social pour illustrer l’esprit d’équipe, photos d’employés de la cuisine durant une heure d’affluence pour illustrer la collaboration, photos de la journée de bénévolat pour mettre en évidence l’une de vos valeurs d’entreprise)
  • Un peu d’humour et de dérision (faites preuve d’authenticité)

La popularité grandissante des portails d’emploi généralistes ou spécialisés est une preuve de l’efficacité de l’Internet pour recruter du personnel. « Nous avons recours à des sites comme Indeed.com ou Monster.ca pour des postes d’entrée alors que nous affichons sur LinkedIn pour les postes spécialisés », souligne Sylvain Beauregard. Geneviève Milot, copropriétaire d’Hôtel et Suites Le Dauphin Drummondville privilégie quant à elle des portails de l’industrie tels que HôtellerieJobs.com.

Une offre d’emploi irrésistible

Il existe une panoplie de moyens pour recruter : journaux, sites Internet, portails de recrutement spécialisés ou généralistes, foires d’emploi, centres de placement étudiant, journées portes ouvertes, chasseurs de têtes, campagnes radio, médias sociaux, référencement… Indépendamment du canal de diffusion privilégié, c’est le message qui compte. N’oubliez pas que les chercheurs d’emplois sont beaucoup plus intéressés par les bénéfices qu’ils vont retirer de leur travail que par vos exigences : formation, défis intéressants, horaires flexibles, avantages sociaux, vacances… Tentez de toucher les émotions des candidats en énonçant clairement la mission et les valeurs de votre établissement. Au lieu de vouloir plaire à tous, interpellez ceux qui se reconnaissent à travers le message que vous véhiculez.

Médias sociaux : par où commencer ?

Évitez de vous éparpiller. Le but n’est pas d’être sur tous les médias sociaux, mais d’être actif. Il est donc préférable de concentrer votre présence sur une plate-forme. Pour savoir laquelle choisir, demandez simplement à vos employés sur quels forums, blogues ou réseaux sociaux ils sont les plus actifs. En fixant vous-même quelques lignes directrices, vous pourriez même confier la responsabilité à quelques-uns de vos employés de prendre en charge votre visibilité sur le site ciblé.

Utilisez la force des réseaux de vos employés. Mes 1 006 relations sur LinkedIn peuvent me mettre en contact avec 1 336 428 personnes. Multipliez ce chiffre par votre nombre d’employés et vous avez une idée du bassin de candidats potentiels que vous pouvez joindre pour un coût minime. Ainsi, une gérante de restaurant m’a déjà confié avoir comblé tous ses besoins de main-d’œuvre temporaire pour la période des Fêtes en affichant un message sur son groupe secret d’employés actuels et anciens sur Facebook.

Attirer la crème des étudiants

Les écoles peuvent offrir une belle plate-forme pour recruter du nouveau personnel. Je ne parle pas seulement d’y afficher des postes disponibles ou de tenir un kiosque promotionnel dans le cadre d’une foire de l’emploi, mais bien d’une présence à réelle valeur ajoutée. Par exemple, un membre de votre équipe pourrait aller faire une présentation en classe sur la préparation à une entrevue, livrer un témoignage sur son parcours professionnel ou encore animer un atelier de préparation à la recherche d’emploi tout en profitant de cette tribune pour faire découvrir subtilement les métiers de l’hôtellerie et de la restauration et surtout, ceux que vous avez à combler. De même, Geneviève Milot souligne : « Les stages offerts aux élèves des établissements tels que l’Institut d’hôtellerie et de tourisme du Québec et le collège Mérici ainsi que le programme Desjardins Jeunes au travail nous aident énormément à recruter du personnel à la fin de leurs études. »

Pratiques gagnantes d’employeurs de choix pour étudiants

  • Créer un programme de bourses d’études : l’employeur offre l’équivalent de 5 % du salaire cumulatif gagné par l’étudiant durant ses années de service.
  • Souligner l’obtention d’un diplôme en octroyant un boni ou un privilège.
  • Offrir un remboursement partiel ou total des frais de scolarité pour les cours réussis.
  • Assumer en tout ou en partie les frais de déplacement entre l’école et le travail.
  • Bâtir l’horaire de travail de chaque étudiant en l’adaptant à son horaire scolaire et faire preuve de flexibilité durant les périodes d’examen.
  • Afficher les horaires de 2 à 3 semaines à l’avance pour permettre les ajustements.
  • Libérer l’employé pour des sorties étudiantes, du rattrapage scolaire ou une rencontre avec le personnel enseignant.
  • Garder le contact avec un employé qui part étudier à l’extérieur afin de pouvoir l’embaucher à son retour durant les périodes de vacances scolaires.

Autres moyens pour recruter efficacement

Le recrutement par les employés (avec ou sans prime) est de plus en plus utilisé avec succès dans beaucoup d’entreprises et avec raison : qui voudrait recommander quelqu’un avec lequel il n’aurait pas d’affinités ou qui pourrait nuire à sa réputation ?

La présence à des événements ciblés à titre d’exposant ou de participant est également une autre avenue à explorer comme le suggère Mathieu Laporte, directeur principal du logement des étudiants et d’hôtellerie à l’Université McGill : « Nous recrutons beaucoup par le biais du réseautage lors de conférences annuelles d’associations spécialisées de notre industrie comme la Canadian College and University Food Service Association (ccufsa.on.ca) et son équivalent américain (nacufs.org) ou encore l’Association canadienne du personnel administratif universitaire (caubo.ca). »

Bassins de recrutement négligés

Personnes âgées, immigrants, autochtones, handicapés, personnes judiciarisées ou jeunes délinquants sont autant de groupes marginalisés sur le marché de l’emploi. Pourtant, il existe plusieurs organismes spécialisés en employabilité qui accompagnent les employeurs (employabilite.emploiquebec.gouv.qc.ca). Par exemple, le Regroupement des organismes spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées (roseph.ca) offre de l’aide pour l’identification des postes potentiels, la présélection des candidats, l’entraînement de l’employé et le suivi. Par ailleurs, le collectif des entreprises d’insertion du Québec (collectif.qc.ca) regroupe une cinquantaine d’entreprises d’insertion présentes dans 12 régions du Québec. Chaque année, environ 75 % des participants formés intègrent avec succès des établissements d’hôtellerie et de restauration.

Recruter efficacement

Les employés les plus talentueux sont très recherchés. Pour éviter de vous faire doubler dans la course au talent ou pour éviter de faire exploser votre plafond salarial, vous devez utiliser des stratégies de recrutement innovatrices pour vous différencier des autres établissements d’hôtellerie et de restauration. Aussi, un recrutement efficace lance un message clair aux candidats que vous êtes un établissement bien structuré et cela démontre aussi votre intérêt pour votre personnel.


Stéphane Simard, B.A., B.A.A., CSP, est conférencier international et auteur de quatre ouvrages dont le livre à succès Génération Y.

Visitez le www.StephaneSimard.com pour accéder à des ressources gratuites afin de réduire votre taux de roulement du personnel.

Dans cette édition

Embauchons passionnés
Quelles sont les meilleures stratégies pour garder les bons employés ?
La formation : une dépense… payante
Les technologies de l’information au service des ressources humaines



PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.