Ratafia : La haute voltige du dessert

31 juillet 2019 - Par Marie-Ève Garon

  • Ouverture officielle : 17 juillet 2019
  • Nombre de places : 70 en salle-à-manger et 15 en terrasse
  • Propriétaires : Sandra Forcier et Jared Tuck
  • Chef-pâtissier : Valentin Rouyé
  • Design : Lovasi

Une nouvelle adresse a récemment ouvert ses portes dans la Petite-Italie, à Montréal. Le Ratafia, en référence à la liqueur à base d’eau-de-vie provenant notamment de la région de Champagne et de Bourgogne, propose un concept de bar où on retrouve une spécialité de desserts haut-de-gamme. Pour les clients qui n’auraient guère la dent sucrée, l’établissement offre également une petite sélection de planches portant « affectueusement » le nom de "Plateau des amis" : marinades, charcuteries, falafels, burrata… L’élégance des lieux donne d’emblée le ton à une expérience où chaque détail semble pris en considération.

« Nous ne sommes ni une chocolaterie ni une pâtisserie, tient à spécifier Sandra Forcier, copropriétaire de l’enseigne avec son amoureux, Jared Tuck. Ratafia est d’abord et avant tout un bar qui se spécialise en desserts gastronomiques. Nous avons élaboré une belle carte des vins et nous proposons des accords. » Actuellement, on retrouve un menu trois services structuré en trois parties : desserts classiques, éphémères et une variété de "trous" (six options de sorbets accompagnés d’un alcool fort et d’une garniture).

Selon la maîtresse des lieux, cette proposition apporte un vent de fraîcheur dans ce quartier de la Métropole puisque ce type d’établissement s’avère encore inconnu au Québec. « C’est tout nouveau ici, mais nous avons fréquenté ce genre d’endroit ailleurs dans le monde. Dans le quartier, il y a énormément de brasseries mais très peu de bars à vin (et encore moins à desserts !), alors on vient combler un besoin. »

En cuisine, Valentin Rouyé crée de véritables petites œuvres d’art. « Ce sont des desserts montés à l’assiette de façon gastronomique. La présentation est très soignée et élégante. Puis, le concept possède aussi un certain côté festif qui appelle l’implication du serveur comme dans le cas de la bombe, par exemple, qu’il fera flamber directement à la table. » Par ailleurs, pour la réalisation d’une partie de la carte, le chef-pâtissier s’installe au bar afin de préparer ses complexes créations sous le regard intrigué de la clientèle. En termes de design, le couple a collaboré avec l’atelier montréalais Lovasi afin de créer un décor chic et classique aux influences art déco.

À l’avenir, Sandra Forcier et Jared Tuck semblent confiants que leur concept trouvera preneur. Selon eux, Montréal avait besoin d’un endroit moins familial et plus gastronomique afin de combler les besoins sucrés des clients qui en sont friands. « Même si les choses commencent lentement à cause des vacances de la construction, la clientèle qui ressort d’ici est ravie. Pour l’instant, c’est la seule chose qui nous importe ! »

(Photos fournies par Ratafia)

Ratafia , 6778, Boulevard Saint-Laurent, Montréal :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.