brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Radish, la livraison coopérative

 
8 novembre 2021 | Par Sophie Poisson
Crédit photo: Radish

Radish, plateforme coopérative réunissant des restaurants, livreurs et clients de Montréal, est en train de développer une solution technologique pour intégrer l’impact écologique dans le calcul du trajet optimal, afin de réduire les émissions des activités de livraison. « Souvent, les livreurs prennent deux ou trois commandes en même temps et en voiture ça marche très bien, mais en vélo-cargo, la nourriture est plus exposée aux températures extérieures, explique le copropriétaire et directeur général, Mansib Rahman. On est donc en train de créer un système qui va réguler la température avec un genre de plaque chauffante. » Un GPS est en plus fourni aux livreurs pour qu’ils puissent se concentrer sur la route.

Une douzaine de livreurs font partie des membres et la grande majorité sont employés à temps plein ou à mi-temps : ils sont passés par une procédure d’embauche avec entretien et, une fois sélectionnés, ont reçu une formation et de l’équipement pour assurer la qualité du service. Ils desservent une cinquantaine de restaurants - dont Thaï Express, Boustan et Juliette & Chocolat – situés autour du Mont-Royal : Parc-Extension, Villeray, Plateau, et plus récemment Ville-Marie et Côte-des-Neiges. « On reste petit par rapport à d’autres concurrents, mais le but est de rester local et de se concentrer sur les membres, et pas forcément prendre toutes les parts de marché », précise le copropriétaire.

La proximité entre les acteurs

Une relation privilégiée est visée entre eux et les restaurateurs ainsi que les clients fidèles. Si des problématiques sont rencontrées, les différents acteurs peuvent rapidement les faire connaître et les régler. L’objectif de la coopérative est d’établir une relation plus équitable entre eux. « On a vu des livreurs apporter les repas des clients avec eux lorsqu’ils allaient à la salle de bains, d’autres qui prenaient un seul des deux sacs d’une commande ou encore qui n’utilisaient pas de sac isotherme pour garder au chaud les repas... On perdait des clients à cause de ces comportements », témoigne Mansib Rahman.

Il a ouvert son premier restaurant à l’âge de 15 ans et a évolué de nombreuses années dans le secteur aux côtés de son père. Son parcours professionnel l’a ensuite amené à être chef d’équipe en innovation de données chez Desjardins. Il alors découvert le modèle d’une coopérative et a décidé de rejoindre ces deux expériences en 2019 avec Radish.

« Les bénéfices de la coopérative sont réinvestis localement parce que les actionnaires sont les membres – restaurateurs, livreurs, clients – et le matériel qu’on achète est fabriqué localement, donc on aide l’économie locale, insiste Mansib Rahman. À la fin de la journée, ce sont aussi les membres qui sont responsables de la gouvernance et prennent les décisions. »

Pour suivre Radish :

Mots-clés: 06 Montréal
Développement durable
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).